L'astrologie
et les éléments de persuasion cachés

Geoffrey Dean & Ivan Kelly

Le raisonnement humain non stimulé peut être sujet à des erreurs systématiques, que l'on peut appeler des "éléments de persuasion cachés", qui peuvent expliquer pourquoi une expérience basée sur l'astrologie semble marcher, même si elle est totalement invalide. Par exemple, les éléments de persuasion cachés expliquent pourquoi des dizaines de milliers d'astrologues tropicaux d'Occident peuvent déclarer que leur expérience leur apprend que les Scorpions sont réellement intenses, tandis que des milliers d'astrologues sidéraux d'Orient peuvent regarder la même région du ciel, qu'ils appellent Balance, et s'accorder à dire que leur expérience des Balance n'est pas si intense, mais plutôt décontractée. Les mêmes réactions peuvent s'appliquer à tous les autres facteurs sur lesquels les astrologues sont en désaccord, c'est-à-dire beaucoup.

Attention! Vous serez sérieusement ébranlé si vous vous renseignez sur l'astrologie sans avoir au préalable étudié les éléments de persuasion cachés. A moins d'être certain que les éléments de persuasion cachés aient été épurés, ne croyez pas tout ce que vous lisez dans les livres d'astrologie. En particulier, les déclarations que les astrologues font fièrement et de façon récurrente, selon lesquelles l'astrologie est inattaquable étant donné qu'elle repose sur l'expérience, ce qui est tout simplement faux, car ce qu'ils perçoivent comme une force est en fait ce qui fait sa faiblesse.

Si cela vous semble trop présomptueux, considérez la déclaration suivante du psychologue Ray Hyman, de son texte "How not to test mediums" (Comment ne pas tester les medium), Skeptical Inquirer de jan-fév. 2003. Hyman s'est donné corps et âme pendant un demi-siècle à l'étude des pseudo devins/médiums/astrologues/voyants, et plus spécialement aux raisons qui font que leurs descriptions et prédictions semblent si convaincantes.


Comment ne pas tester un devin

"Pour me faire un peu d'argent de poche, j'avais commencé à lire les lignes de la main quand j'étais adolescent.. Au début, j'étais sceptique. Je pensais que les gens croyaient en la chiromancie, et dans les autres divinations, parce qu'ils pouvaient facilement faire correspondre les déclarations générales qu'on leur offrait à leurs situations particulières. Afin d'établir ma crédibilité vis-à-vis de mes clients, j'ai commencé à lire des livres sur la chiromancie et à donner des interprétations selon les lignes de la main, les formes des doigts, des articulations et autres indicateurs. J'étais très étonné par les réactions de mes clients."

"Ceux-ci me louaient sans cesse pour la précision de mes interprétations, même lorsque je leur disais des choses très spécifiques au sujet de leurs problèmes de santé et d'autres choses personnelles. J'avais même des clients qui m'appelaient pour me dire que ce que je leur avais prédit s'était réalisé. Après plusieurs mois de pratique, j'étais convaincu de mes capacités et je croyais sincèrement en leur validité. Ma conviction était si forte que j'avais réussi à convaincre mon professeur d'anglais, pourtant sceptique, en lui faisant une lecture des lignes de sa main. Plus tard, j'ai réussi à convaincre des responsables du département de psychologie où j'étais étudiant"

Ainsi en est-il des astrologues parlant d'astrologie. Ils lisent des graphiques et commencent à devenir de fervents croyants dans la validité de l'astrologie. Comme dans le cas d'Hyman, leur expérience semble totalement convaincante. Mais ce n'est pas le bon moyen de tester un devin. Hyman, cependant, fit quelque chose que tout astrologue devrait faire, mais ne fait jamais :

"Quand j'étais étudiant, spécialité journalisme, un mentaliste bien connu et ami de confiance me persuada de tenter une expérience dans laquelle je devais délibérément lire, dans les lignes de la main d'un client, exactement le contraire de ce que les signes m'indiquaient. Je fus profondément choqué de découvrir que cette cliente insistait sur le fait que mes interprétations étaient les plus précises qu'elle ait jamais eues.

Pour en avoir le coeur net, je fis encore plus d'expériences avec des résultats identiques. Cela me fit prendre conscience que quelque chose d'important se passait. Quoi que ce fut, cela n'avait rien à voir avec la chiromancie. Je changeai d'évolution professionnelle pour me diriger vers la psychologie afin de comprendre pourquoi nous pouvions nous convaincre de la sorte."


Les éléments de persuasion cachés

La réponse au paradoxe de Hyman vient des éléments de persuasion cachés, des facteurs qui peuvent faire qu'une interprétation vague semble si précise, qu'il en devient pratiquement impossible de ne pas croire dans la validité du système. Il existe de nombreux éléments de persuasion cachés. Les plus importants, pour ce qui est de l'astrologie, viennent généralement de ce qu'on appelle la pensée sélective et le biais de confirmation. Mais lors d'une consultation avec un client, il proviennent des 34 éléments de persuasion cachés listés ci-dessous. Aucun de ces éléments de persuasion cachés n'exigent que l'astrologie soit vraie, pourtant chacun d'eux convaincra (fortement) les astrologues et les clients que l'astrologie marche. Tous sont utilisés quotidiennement (même involontairement, sans s'en rendre compte) pendant les consultations astrologiques :


A lire :
- Petit cours d'autodéfense intellectuelle. Normand Baillargeon
- Astrologie, derrière les mots. Laurent Puech
- Astrologie : Art, Science... ou Imposture ? Frédéric LEQUEVRE
- Au coeur de l'extra-ordinaire, Henri BROCH
- L'astrologie. P. Couderc
- Les charlatans du ciel A. Gillot-Petre

A visiter :
- Astrologie, mode d'emploi
- Des astres réactionnaires ?
- Votre horoscope et thème astral
- Votre véritable signe zodiacal
- Les influences planétaires
- Le cold reading
- Les corrélations illusoires
- L'astrologie par Paul Couderc
- Astrologie contre astronomie
- La vérité de l'horoscope sort du puits
- Presse féminine et astrologie
- L'astrologie inversée
- Des astres à la Bourse
- Lunatique

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :