Parlons comme les charlatans
ou comment parler pour ne rien dire,

générateur de phrases absurdes et inutiles
pour briller en société et épater vos amis.

Il est de notoriété publique  qu'une dysharmonie des corps astraux  constitue une fonction avancée de l'indécidabilité telle que démontrée par ses propres variables dans un système formel.

Il ne faut en outre pas oublier  que l'être processuel métaphysique  constitue ce qu'on peut appeler un rapport esotérico-indépendant de la nature.

C'est la raison pour laquelle je crois  que la vérité de l'hypothèse du continu ferait loi de ce que l'excès dans le multiple n'a pas d'autre assignation que l'occupation de la place vide, que l'existence de l'inexistant propre du multpile initial.


D'autres phrases pour encore plus briller :

Pour aller plus loin :
- Crimes contre la logique. Comment ne pas être dupe des beaux-parleurs. Jamie Whyte.

A lire aussi :
- Le jargon et les charlatans.
- Les illusions logiques.