Le charlatanisme des cristaux

Kirk Straughen

Suite

Plus loin, ce même auteur déclare encore à propos des quartz :

"La pierre énergétique : Excellente pour la méditation. Elle amplifie l'énergie et la pensée. Dissipe le négatif. Reçoit, emmagasine et transmet l'énergie. Aide la communication dans toute dimension."

Voici un exemple de fausse analogie. En premier lieu, le quartz brut doit passer par des processus considérables avant de pouvoir être incorporé dans des composants électroniques tels que des résonateurs et transducteurs.

Les cristaux brut sont de simples morceaux de pierre qui n'ont aucune fonction spécialisée innée, et essayer de les "accorder" dans une autre dimension, en les disposant d'une certaine manière, a autant de chance de réussir que les disposer d'une certaine façon pour de capter une station de radio avec !

Deuxièmement, les cristaux de quartz ne contiennent aucune force mystérieuse qui se convertirait en électricité toute seule. Quand des cristaux piézoélectriques, comme le quartz, sont soumis à une pression mécanique, le stress résultant modifie la géométrie du cristal et altère les ions (des atomes chargés électriquement) qui sont déplacés, et les électrons les plus externes donnent naissance à un courant électrique.

Ce phénomène est connu sous le nom "d'effet piézoélectrique". L'effet piézoélectrique contraire a lieu quand l'application d'un courant électrique au cristal cause une pression mécanique. Ce stress fait ainsi vibrer le cristal à une fréquence donnée.

Comme on peut le voir, l'énergie n'est ni détruite, ni créée, elle est seulement modifiée, l'énergie cinétique existante sous la forme de pression mécanique est convertie en courant électrique, et quand un courant électrique est appliqué au cristal, il est converti en énergie cinétique sous la forme de vibrations mécaniques. Ce phénomène est de la simple physique, il n'y a rien de paranormal là-dedans.

Selon les new-âgeux, les cristaux pourraient être programmés pour remplir différentes fonctions, comme guérir, en les cachant simplement et en dirigeant ses pensées vers le cristal afin de diriger les "énergies" pour qu'elles se focalisent sur cette fonction particulière de guérison.

Cependant, pour que cela soit possible, il faudrait que les pensées soient capables de se diffuser à la manière des ondes radio. Malheureusement pour les adeptes des cristaux, il n'en est rien, nos cerveaux ont, certes, une certaine activité électrique, pouvant même être enregistrée grâce à un électroencéphalogramme, mais cette activité électrique, beaucoup trop faible, ne rayonne pas tout autour de nos têtes. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est nécessaire d'appliquer des électrodes sur le crâne pour pouvoir enregistrer ces faibles courants.

On ne peut rien faire, même en appliquant le cristal sur le crâne à la façon d'une électrode, les cristaux ne sont pas de complexes machines spécifiquement conçues pour enregistrer l'activité électrique du cerveau. En effet, ils manquent totalement de l'organisation interne et de cette complexité nécessaires qui leur permettraient de fonctionner de la sorte.


Forces paranormales

Il est clair, au vu de cette brève explication, que les cristaux n'ont pas de propriétés transcendantes. Cependant, ceci n'arrête pas les disciples des cristaux magiques de déclarer que des forces paranormales existent, et que les cristaux les centralisent mieux, comme le ferait une lentille avec la lumière. Existe-t-il une preuve de la réalité d'une telle force ? Chacune des forces connues qui gouvernent le comportement de l'univers est parfaitement connue : la gravité, la force nucléaire forte, la force nucléaire faible et la force électromagnétique. Celles-ci sont détectables et mesurables par des instruments, et à ce jour, aucune force paranormale n'a été observée, ni quantifiée.

Les ésotéristes affirment que cette "énergie élémentaire" est indétectable par les moyens scientifiques, probablement parce qu'elle "obéit à des lois différentes". Pourtant, les lois de la nature ne sont que l'expression mathématique du comportement et des propriétés de la matière, ce ne sont pas des entités incorporelles platoniciennes qui existeraient dans une autre réalité aride, et qui imposeraient leur qualité sur le monde matériel. Ce qui signifie que les forces de la nature proviennent ou dérivent des propriétés de la matière, et pour que des forces paranormales puissent exister, la structure atomique devrait être radicalement différente de ce qu'elle est. Étant donné que ce n'est pas le cas, la possibilité pour qu'une dimension occulte de l'univers existe est plus qu'improbable.

<>Les croyants pourraient tenter de passer outre ce problème en déclarant que c'est l'esprit humain qui perçoit et manipule ces forces paranormales, et qu'il est capable de le faire parce que c'est une entité paranormale. Pourtant, l'esprit humain n'est en fait que le résultat de l'activité électrochimique du cerveau, et comme de corps matériels ne peuvent émerger que des phénomènes naturels, nos esprits ne peuvent pas être des entités paranormales, et seraient de ce fait incapables d'interagir avec d'autres "forces paranormales"... si elles existaient.


Conclusion

Il n'existe aucune preuve que des cristaux rayonnent de mystiques et paranormales forces. En effet, la nature de la structure atomique exclu la possibilité qu'un objet matériel puisse posséder autre chose que des propriétés naturelles. En fait, les croyances new-age, en rapport avec ces prétendus attributs paranormaux accordés aux cristaux, sont simplement d'anciennes croyances magiques, affublées de termes pseudoscientifiques pour tenter de les rendre plus crédibles de nos jours.


Pour aller plus loin :
- Les charlatans de la santé, Jean-Marie ABGRALL.
- Au coeur de l'extra-ordinaire, Henri BROCH.
- Le New Age - Son Histoire, Ses Pratiques, Ses Arnaques. Renaud Marhic, Emmanuel Besnier.

A lire aussi :
- Science & pseudoscience.
- La pseudoscience.
- Les synchro-énergiseurs cérébraux.
- 12 questions à poser lorsqu'on évalue les "médecines douces".

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :