Évolution :
Mythes et erreurs d'interprétation

Mythe n°11 : L'évolution doit être fausse parce que la Bible dit vrai

Cet argument est réfuté par les centaines d'erreurs, inexactitudes et contradictions qu'on trouve dans la Bible. Elle est tout sauf "vraie".

Peu de créationnistes sont assez honnêtes pour admettre que la preuve supportant la théorie de l'évolution n'a pas de rapports avec leur religion, pour autant qu'ils soient concernés : comme elle contredit la "parole de dieu" , elle est tout simplement fausse.

Certains chrétiens regardent le texte de la Bible comme littéralement vrai, ou, pour utiliser leurs expressions, elle est "inspirée et immuable". Si les gens rejettent l'évolution sur ces bases, il est normal de se demander si leurs croyances tiennent debout.

Quelque soit la traduction biblique que vous avez, il n'est pas difficile d'y trouver des erreurs. Les textes sont remplis de contradictions internes, tout autant que d'inexactitudes historiques et scientifiques.

Il y a tant d'exemples qu'il est difficile de savoir par où commencer. Prenez sa cosmologie, selon la Bible la terre est plate et immobile, la Lune émet sa propre lumière, le ciel est solide et les étoiles peuvent être secouées du ciel par les tremblements de terre.

Ses mathématiques sont aussi pauvres. Combien de fils comptez-vous : "Fils de Schemaeja : Hattusch, Jigueal, Bariach, Nearia et Schaphath, six (I Chroniques 3:22). De telles erreurs sont fréquentes. La valeur de Pi donnée est 3, même si d'autres cultures avaient déjà travaillé dessus avec une plus grande précision.

Biologie biblique

Sa biologie ne vaut pas mieux. La Bible affirme que les lapins sont des ruminants, que les motifs des peaux de chèvres changent à cause de ce que leurs parents regardent pendant qu'ils copulent, que seules les graines mortes peuvent germer et que les autruches sont des parents indignes.

Les fondamentalistes tentent d'expliquer ces exemples à la lumière de ce que nous savons maintenant : Pi est approximativement égal à trois, disent-ils, tandis que les lapins mangent leurs propres crottes, qui les fait mâcher comme s'ils mangeaient de l'herbe. Mais de telles explications ne font qu'admettre implicitement que la Bible n'est pas cette ultime source de vérités sur le monde dans laquelle on peut avoir confiance.

En d'autres termes, si vous voulez savoir quelque chose sur la digestion des lapins ou les races de chèvres, jusqu'à la valeur de Pi, voire même si le soleil orbite autour de la Terre ou vice-versa, vous devrez vous tourner vers la science et les mathématiques, et non pas vers la Bible. A partir de là, on peut en déduire la même chose à propos de l'apparition de la vie sur la Terre.

Jusque où le chapitre de la Bible relatant l'évolution peut-il être digne de confiance ? Mettons de côté les preuves établissant que la Terre a plus de 6000 ans, et regardons ce que la Genèse dit :

Genèse 1 donne l'ordre de la création : les plantes, les animaux, l'homme et la femme. Genèse 2 donne un autre ordre : l'homme, les plantes, les animaux et la femme. Genèse 1:3-5 nous dit que la lumière a été créée le premier jour, Genèse 1:14-19 dit que le soleil a été créé le quatrième jour. Genèse 7:2 dit que Noé a pris sept paires de chaque animal, Genèse 7:8-15 nous informe qu'il n'en a pris qu'une paire.

Et la liste est longue. Le fruit de l'arbre de la connaissance est supposé tuer en un jour dès qu'il est mangé, pourtant Adam et Eve n'en meurent pas après l'avoir avalé. La Genèse nous apprend qu'il y avait des géants (Les Nephilim) avant le déluge, que ce dernier a annihilé toutes les créatures autres que celles vivant sur l'arche, mais les Nombres disent qu'il y avait encore des géants après le déluge.

Les tentatives pour résoudre ces contradictions sont presque aussi vieilles que la Bible elle-même. Ceux qui voient la Bible comme immuable se tirent une balle dans le pied en essayant de les expliquer (que ceux qui croient que T.Rex était un gentil végétarien lèvent la main), ou même prennent la Bible pour la réécrire et en expurger ses contradictions.

Cependant, il y a bien trop d'erreurs, d'inexactitudes et de contradictions pour toutes les ignorer. La seule conclusion rationnelle et raisonnable est que la Bible n'est pas immuable.

     


Pour aller plus loin :
- La théorie de l'évolution : Et pourquoi ça marche (ou pas). Cynthia-L Mills.
- Les Créationnismes : Une menace pour la société française ? Olivier Brosseau.
- La théorie de l'évolution : Une logique pour la biologie. Patrice David.

A lire:
- Les probabilités réfutent-elles la théorie de l'évolution ?
- Les créationnistes et la bible
- L'armée créationniste de la nuit.
- Les actualités du créationnisme
- Le créationnisme est-il scientifiquement recevable ?
- Evolution et créationnisme
- Erreurs de raisonnement et illusions logiques

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :