Les hommes, les femmes et la chambre à coucher :

La sagesse populaire - tout comme les croyances basées sur des recherches de nombreux psychologues - suggère que les hommes, pour le dire simplement, aiment plus le sexe que les femmes. Par exemple, les hommes sont plus susceptibles de choisir des partenaires sur la base de leur appétit sexuel plutôt que leur statut, ont plus de pensées sexuelles, préfèrent et ont plus de partenaires sexuelles, vivent plus d'orgasmes, ont plus de relations sexuelles sans lendemain, et sont moins regardant en ce qui concerne les relations amoureuses avec leurs partenaires que les femmes.

L'intelligence et le QI :

Georges W. Bush et Sharon Stones sont-ils stupides ? Pas si l'on en croit leurs scores de QI qui, pour le premier est de 120, et de 150 pour la seconde. Pourtant, cela n'a pas empêché Bush d'être un piètre décideur et penseur, qui lui-même se définit comme n'ayant pas une "pensée très analytique", et pour Sharon Stone de sortir des âneries suite aux tremblements de terre en Chine.

Les miracles, Lourdes et les probabilités :

Il y a des cas de rémissions rapportés par le comité médical international de Lourdes qui sont proprement miraculeux, comme celui D'Anna Santaniello, la 67° et dernière miraculée reconnue de Lourdes à ce jour (le caractère miraculeux de sa rémission fut officiellement déclaré le 21 septembre 2005).

Evolution : Mythes et erreurs d'interprétation :

Si vous pensez que vous avez tout compris, c'est que vous n'en savez pas assez. Bientôt 200 ans depuis la naissance de Charles Darwin, et 150 ans depuis la publication de l'Origine des Espèces, le livre que l'on peut considérer comme le plus important jamais écrit. Dans son livre, Darwin insistait sur une idée que de nombreuses personnes trouvaient choquante, selon laquelle toute vie sur terre, y compris humaine, a évolué à travers la sélection naturelle.

L'élixir de vie est-il dans le thé vert ou dans le vin rouge ? :

L'élixir de vie se trouve-il dans le thé vert ou dans le vin rouge ? Le thé vert, après avoir mariné dans une civilisation ancienne, a conquit l'Occident grâce à ses effets prétendus sur la santé. Le vin, tout particulièrement le vin rouge, est un nouveau venu sur la scène de la santé. Les feuilles de thé et les grappes de raisin rouge sont proclamées comme la voie menant vers une longue et saine vie. Les éléments de preuve ne sont pourtant pas bien convaincants.

La marche sur le feu, surnaturelle ou naturelle ? :

La marche sur le feu, contrairement à d'autres prétendus "pouvoirs" de l'esprit comme la psychokinèse ou la clairvoyance, ne peut être niée sous prétexte de simple subjectivité, il suffit de la constater. Depuis plusieurs siècles, des milliers de personnes ont indéniablement et facilement marché pieds nus sur un long lit de braises et de charbons de bois de plusieurs centaines de degrés. Un nombre incroyable de gens affirment, ou supposent, qu'un tel exploit reste impossible dans des conditions normales. Ils affirment que seuls de mystérieux pouvoirs, ou une force surnaturelle, permettraient d'atteindre un état tel que toute brûlure serait évitée. Pourtant, de telles invocations ne sont pas nécessaires. Seuls quelques principes scientifiques et physiques (tels que le transfert d'énergie ou la nature de la marche sur le feu en elle-même) suffiront à expliquer cet "exploit".

Les actes rares :

L'histoire est déterminée par la guerre, la cupidité, la soif du pouvoir, la haine et la xénophobie (et quelques autres motivations, plus admirables, intervenant de-ci, de-là). Nous estimons donc généralement que notre nature fondamentale est définie par ces traits humains évidents. Ne nous a-t-on pas souvent dit que l'"homme" est, par nature, agressif et ne cherche qu'à accumuler égoïstement des richesses ?

Le cerveau fainéant :

Il est fréquent d'entendre ici où là, des personnes, médiatisées ou pas voire des publicités affirmer que le cerveau possèderait des pouvoirs, des capacités, encore inconnues. Encore plus fort : certains déclarent que les scientifiques ont prouvé que nous n'utilisons notre cerveau que dans une limite de 10% ! Ce qui signifie que les 90% restant ne sont pas mis à contribution, tel l'iceberg cachant ses incroyables capacités inutilisés.

Gagnez au loto ! :

Si vous êtes arrivés sur cette page, c'est que le titre racoleur vous promettant des gains au loto a fait son petit effet ! Rien de bien différent en somme des titres des ouvrages ou des sites internet traitant du même sujet et vous promettant des millions avec leur méthode infaillible, une martingale éprouvée, scientifiquement ou pas (la révélation ou le pendule marchent parfois il paraît) mais que son auteur veut bien vous révéler moyennant finances.

L'effet Coriolis :

En vidant une baignoire, on voit souvent se former un tourbillon. Est-ce qu'il tourne dans le sens des aiguilles d'une montre ou dans le sens contraire ? Pourquoi ? Cette une question classique, régulièrement posée, et la réponse (fausse) est pratiquement toujours la même, qu'elle vienne des éducateurs ou parents.

Le pouvoir des coïncidences :

Les coïncidences sont des évènements omniprésents dans notre vie. Certaines semblent insignifiantes comme distribuer un flush au poker, mais d'autres attirent vraiment notre attention : penser à un ami qu'on a pas vu depuis plusieurs années et qui vous appelle juste à ce moment ou peu de temps après. Ce que ces événements ont en commun est ce désir que l'on a de vouloir toujours ardemment les expliquer, comme s'il y avait une raison spéciale faisant qu'ils se sont produits tels qu'ils sont arrivés.

Je n'en crois pas mes yeux ! :

puisque (souvent) croire c'est voir : comment nos yeux peuvent (aussi) nous tromper.

Souviens-toi ... :

La mémoire humaine exécute des actions stupéfiantes avec une aisance toute tranquille. Des expériences et évènements datant de 10 ans peuvent être remémorés avec force détails. Mais notre cerveau n'est pas semblable au disque dur d'un ordinateur où les détails sont déposés ainsi et "rappelés" avec une fidélité absolue.

Météorologie :

La météo est un des programmes télévisuels les plus regardés et les plus populaires. Les prédictions météorologiques, fort attendues et que l'on peut retrouver partout de nos jours, sont d'ailleurs souvent l'objet d'âpres discussions. Cependant la météorologie reste encore mal comprise de nos jours et il subsiste, à propos des prédictions, de nombreuses fausses idées bien répandues dans la population.

Le bio c'est bon :

Une évaluation des aliments "bio" a été menée par l'Agence française de sécurité sanitaire : sont-ils meilleurs que ceux issus de l'agriculture conventionnelle, d'un point de vue sanitaire et nutritionnel ? Pas si sûr. Dix-huit mois de travail, près de 300 publications passées en revue pour une conclusion tout en nuances, et néanmoins très claire ...

Cerveau droit,cerveau gauche :

C'est plus qu'un mythe ce qui s'est développé autour de l'asymétrie du cerveau. C'est une véritable croyance. L'hémisphère gauche du cerveau est supposée être le siège de la logique froide, du verbal, côté dominant tandis que l'hémisphère droit est sensé être le côté de l'imagination, des émotions, de la conscience de l'espace mais côté refoulé, l'idée que le cerveau gauche est celui de la raison et le cerveau droit celui du désir, des passions et des affects. Deux personnalités dans une tête en quelque sorte, tel le Yin et le Yang, le héro et le méchant.

Le naturel peut être nuisible :

Déjà dans le passé nous avons eu l'occasion de commenter, voire souvent de contester, l'utilisation de l'adjectif "naturel" comme synonyme de "végétal" et par conséquent d'"inoffensif" pour influencer le consommateur ignorant et "victime" d'affirmations publicitaires qui ne trouvent pas de confort dans la réalité du produit cosmétique fini

L'appel à l'autorité :

L'appel à l'autorité repose sur le schéma suivant : La personne A fait (prétendument) autorité sur le sujet S, La personne A fait des déclarations D à propos du sujet S, donc D est vrai. Cette erreur est fréquente quand la personne en question ne fait pas légitimement autorité sur le sujet.

Les ions et le confort humain :

Depuis la découverte de l'électricité, l'homme tente d'expliquer les effets des charges électriques présentes dans l'atmosphère sur sa santé et son confort. Il a toujours cru qu'il y avait une certaine relation entre la charge électrique de l'air, ou des ions qui s'y trouvent, et des phénomènes comme la sensation d'oppression avant une tempête, celle de regain de vie après, la fraîcheur de l'air des montagnes et les effets défavorables des vents chauds et secs de certaines régions du globe. On croyait également que le manque de fraîcheur dans une pièce fermée dépendait de la concentration des ions dans l'air.

Donner la vie, la transmettre seulement :

Sans cesse répétée comme une évidence objective, l'idée que la vie, voire la vie humaine, commence dès la fécondation, est pourtant un pur fantasme. Il est vrai que les enjeux philosophiques et éthiques sont considérables mais ils ne justifient pas les entorses avec la vérité que prennent certains.

Vin d'ici et eau de là :

Le mythe du "vin rouge bon à la santé" mis à mal et celui de l'eau curative.

Grossesse et enfantement :

Les vieux mythes ou les idées reçues en ce qui concerne la grossesse, l'accouchement et la naissance fleurissent toujours et se portent, pour certains, tout à fait bien se répandant encore facilement étant donné l'importance de ce stade de la vie dans l'existence humaine.

Le jeûne rend-il jeune ? :

Le jeûne (à ne pas confondre avec le régime) est une abstinence partielle ou totale de nourriture. Dans les premiers siècles de l'église, cette pratique était rigoureusement observée et seules les personnes malades étaient autorisées à manger pendant ces périodes spéciales.

Les neiges des Esquimaux, combien de mots esquimaux pour dire "neige" :

Un jour ou l'autre, vous pouvez rencontrer quelqu'un qui va vous asséner, principalement pour faire valoir votre absence d'ouverture d'esprit comparé aux autres ou à lui-même, que les Esquimaux ont des douzaines de mots pour "neige" ou pour exprimer la neige, appuyant en même temps sur votre conception étriquée des choses, de la nature, etc. Pourtant, en 1927 déjà, le dictionnaire de Schult-Lorentzen du langage Esquimau du Groenland de l'Ouest n'évoquait quant à lui que deux racines possibles pour l'exprimer : qanik, signifiant "la neige en l'air" ou "flocon de neige" et aput pour "la neige sur le sol". Mais combien en existe-t-il vraiment ?

Liens externes

Le tombeau des idees recues. Le Livre.
Tatoufaux, le tombeau des idées reçues.
Mystères et énigmes