Indigo : la couleur de l'argent
Les enfants indigo

Par Lorie Anderson

Beaucoup de personnes étaient excitées à l'idée de l'arrivée du film "Indigo", écrit, produit et mis en scène par trois individus célèbres vivant à Ashland - James Twyman, Neale Donald Walsch et Stephen Simon. Les opportunités professionnelles, l'ambiance de camaraderie lors de la réalisation du film, la promotion de la spiritualité et les messages de paix et d'amour sont bien entendu relativement attrayants. Les organisateurs disent que cela va stimuler l'économie locale et aider les écoles. Mais après avoir examiné d'un peu plus près le mouvement des "Enfants Indigo", et plus spécialement les activités de l'auteur/producteur James Twyman, j'y vois certaines conséquences potentielles pour le public ... et pour les enfants.


Les enfants indigo

Le concept des Enfants Indigo fut popularisé en premier lieu par le livre Les Enfants Indigo écrit par le couple Lee Carroll et Jan Tober. Carroll se décrivait lui-même comme le "canal" de Kryon, une entité spirituelle qui prédisait l'arrivée des enfants indigo - les miracles ne cesseront donc jamais ?

Les auteurs disent que "les enfants indigo sont des garçons ou des filles qui présentent un ensemble d'attributs psychologiques nouveaux et inhabituels, révélant un type de comportement pour lequel il n'existait en général pas de documentation auparavant". Par exemple, ils agissent comme des rois, ont des difficultés avec l'autorité absolue à moins qu'on leur donne le choix ou des explications, sont facilement frustrés, par exemple quand ils attendent dans une queue ils ne sont pas timides, ont des problèmes avec la discipline, sont non-conformistes, peuvent sembler anti-sociaux et préfèrent être avec ceux qui leur ressemble ou peuvent avoir des difficultés sociales à l'école. Pour ma part, je ne vois rien ici de nouveau, d'inhabituel ni sans précèdent.

Le concept des enfants indigo peut surtout attirer des parents qui ont des enfants ayant des problèmes en rapport avec la santé mentale, comme ceux de l'autisme, les hyperactifs (affirmant que l'augmentation des cas d'enfants hyperactifs signifie qu'il naît de plus en plus d'enfants indigos, alors que cette augmentation correspond sans doute seulement à une récente prise de conscience du comportement de ces enfants, plutôt qu'à une augmentation des cas), le désordre bipolaire, une conduite confuse et autres difficultés de tempérament. Les partisans ciblent en particulier ces parents inquiets et allergiques à toute médication. En quoi est-ce mal, demanderez-vous, de donner aux parents un côté plutôt positif de leurs enfants (en tant qu'indigo) pour changer ?

En plus du possible abandon, par les parents, des traitements bénéfiques, si ce n'est vitaux, pour les enfants ayant des problèmes mentaux ou neurologiques, certains partisans du mouvement Indigo, comprenant James Twyman, inculquent aux enfants un faux sentiment de supériorité et une bizarre identité paranormale. Mutilant la science tout en revendiquant des preuves scientifiques, les enfants sont poussés à croire, faisant confiance en cela aux adultes, qu'ils sont nés en tant que membres d'une nouvelle "race" de l'espèce humaine, un degré supérieur de l'évolution, que leurs gênes ont été d'une certaine façon modifiés - peut-être comme le résultat d'une intervention divine ou extra-terrestre, ou fruit d'une mutation génétique spontanée qui ne peut se réaliser qu'en eux.

Certains enfants en viennent à croire qu'ils sont doués de pouvoirs extraordinaires comme la clairvoyance, la médiumnité, la prescience, la télépathie, le pouvoir de guérison, le souvenir de leur état foetal et de leurs "vies antérieures", etc. Tober et Carroll nous disent que les enfants indigo sont asociaux avec ceux qui ne sont pas comme eux ou sont mal à l'aise avec des enfants qui ne sont pas indigo. On se demande bien pourquoi !

De manière identique aux Enfants Indigo, vous pourrez entendre parler des Nouveaux Enfants, des Maîtres, des Enfants des Etoiles, des Enfants de Cristal, des enfants de lumière, des Enfants du Millenium (ou de leurs homologues les Enfants de la Fin des Temps), des Enfants d'un Rêve Nouveau, des Enfants Super Psychiques. James Twyman semble préférer les termes d'Enfants d'Oz ou d'Enfants Psychiques (ou Enfants Mystiques).


Il ne s'agit pas que d'amour et de paix

Twyman, et d'autres partisans des enfants indigo avec lui, tentent de nous focaliser sur le message et la mission de paix et d'amour des enfants, mais celui-ci, en fait, capitalise pour lui-même les prétendues capacités paranormales des enfants.

Twyman vend des livres et des cours par internet basés sur les capacités "psi" des enfants. Il tient de coûteuses conférences sur le même sujet, des salons et des expositions, au prix de 300 dollars par adulte pour la seule conférence. Il propose des cours par internet pour faire courber les petites cuillères par la pensée(à la Uri Geller). Il parle, paraît-il, avec Jésus qui lui révéla par "voie divine" les "secrets des cieux et de la terre", que Twyman transforma en cours internet contre monnaie (réelle et non spirituelle celle-ci) - vendus au détail à 150 dollars.

Il prétend parler "par télépathie" avec un enfant médium à l'étranger qu'il appelle Thomas de Bulgarie et d'autres enfants clairvoyants - ce qui donne encore plus de matière pour ses livres et ses cours sur internet. Une "association secrète de maîtres spirituels appelés les émissaires de lumière" lui serait apparue en chair et en os en Bosnie (avant de disparaître) et discute par télépathie avec lui, de Bosnie, pour indiquer "le chemin" aux autres - ce qui remplit encore plus ses livres et ses cours.

Il présente souvent ses voix/pensées mentales et ses imaginations (hallucinations ?) comme des évènements réels, aussi vrais que les mots que vous lisez en ce moment. Souvent, il ne fait plus la différence entre ses communications ou ses prétendus échanges mystiques et ses échanges réels avec des gens en chair et en os. Lorsqu'il se voit pris en défaut face à ses erreurs ou mensonges suspectés ou avérés, il déclare qu'il faut plutôt se focaliser sur la vérité des messages plutôt que sur la vérité de ses expériences - et cela semble satisfaire beaucoup de gens, tandis que pour d'autres l'honnêteté est une condition préalable à la crédibilité.

En réponse à une question posée par une organisation New Age (New Heaven New Earth, NHNE - Nouveaux cieux, Nouvelle Terre), pour un reportage à son sujet en 1999, Twyman écrivit "... comme je l'ai dit à ceux qui veulent s'informer, Emissaire de Lumière n'est pas une organisation, et je ne suis pas un gourou. Je ne demande pas d'argent, et ne cherche pas la gloire ni l'adoration. Ce n'est pas de moi qu'il s'agit mais de la paix."

Assurément Twyman a demandé et a obtenu quantité de dons (ayant souvent recours pour ce faire à la culpabilité et à des pressions de ce genre) et d'honoraires. Il a créé une "organisation religieuse" nommée la Communauté Bien-Aimée. Il a acheté une propriété de 17 hectares pour la retraite des enfants médium, pour ouvrir une sorte de monastère Emissaire de Lumière, et y faire demeurer des ateliers pour son nouveau "Séminaire de Pacification Spirituelle". Il a annoncé récemment un objectif dans 5 ans de 50 églises à travers le monde. A la fin du Séminaire, Twyman affirme que les participants "diplômés" peuvent travailler avec les enfants indigo et médium.

Je crois que les adultes sont responsables et libres de croire ce qu'ils veulent, mais comme les affirmations paranormales sont la clé de la popularité croissante de Twyman, et de ses revenus, et comme il vise bien entendu les mineurs du monde entier, je pense qu'il est de notre devoir, pour les enfants d'Oz, de remettre les choses à leur place en examinant de plus près ses déclarations soi-disant "magiques".


A visiter :
- KRYEON, Les enfants indigo.
- Enfants en danger.
- Les enfants indigo.

© 2003 Lorie Anderson - SelectSmart.com, tous droits réservés
© Version Française, François Grandemange - www.charlatans.info

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :