Rudolf Steiner et le charlatanisme
La "médecine" anthroposophique

Roger Rawlings

Rudolf Steiner (1861-1925) était un mystique autrichien et "clairvoyant" autoproclamé fondateur de l'anthroposophie. En plus de son intérêt prononcé pour le spiritualisme, Steiner se tourne également vers d'autres sujets plus terrestres. Un de ceux-ci était l'éducation : Steiner a fondé le mouvement des écoles Waldorf, qui comprennent de nos jours environ 800 écoles. Un autre domaine d'intérêt de Steiner fut la médecine. De nos jours, on trouve des praticiens de la "médecine anthroposophique" en Amérique du Nord, en Europe et ailleurs.

Le principe sous-jacent de la médecine anthroposophique est que tout corps est infusé et manifeste de l'esprit. Steiner déclarait que les causes de la maladie ne sont pas principalement physiques, mais reflètent les conditions spirituelles. Pour ce qui est des êtres humains, il enseignait :

  • Nous sommes en bonne santé lorsque l'organisme physique est correctement "aligné" avec trois corps non-physiques qui se manifestent durant la vie humaine : (1) le "corps éthérique" (un ensemble de forces vitales), (2) le "corps astral" (les forces de l'âme) et (3) le "I" (une obscure individualité divine, ou ego, qui sépare les vrais humains des animaux et des sous-hommes).
  • Une mauvaise santé, d'autre part, reflète souvent l'aboutissement d'une des "destinée karmique". Si quelqu'un vient au monde porteur d'impuretés spirituelles à cause des pêchés et des erreurs commises lors de ses vies antérieures, la maladie peut servir de rite de passage, en purgeant le mal du système corporel/spirituel. Ainsi, l'intervention médicale n'est souvent pas une bonne idée : un docteur qui guérirait un patient par des médicaments, etc, pourrait bloquer le processus d'auto-guérison "karmique" du patient.

Un des corollaires des doctrines médicales de Steiner est que les docteurs anthroposophiques évitent généralement de donner des vaccins. En s'adressant à un groupe de docteur, Steiner disait :

Nous comprenons donc pourquoi, parmi les meilleurs esprits de notre époque, il existe une espèce d'aversion contre la vaccination. [En vaccinant, n]ous accomplissons simplement quelque chose que la personne devrait produire elle-même en contrepartie dans une réincarnation prochaine. Si nous détruisons la prédisposition à la variole, nous nous concentrons seulement sur le côté externe de l'activité karmique1.

Bien qu'allergiques à la vaccination pour ne pas interférer avec la destinée karmique, les médecins anthroposophiques ne refusent pas les traitements standards. Ce sont de vrais médecins, passés par l'école de médecine. Après avoir obtenu leur doctorat, ils peuvent utiliser les traitements standards à l'occasion, mais ils ont aussi recours aux thérapies alternatives quand ils les juge plus appropriés. Par exemple, le Defending Steiner Web déclare :

Les médecins anthroposophes ne rejettent rien a priori de la boite à outils de la médecine conventionnelle. Chaque option est considérée pour son adéquation à chaque cas spécifique. Les antibiotiques sont utilisés quand cela est nécessaire, mais aussi les remèdes homéopathiques. La thérapie physique est prescrite, mais aussi l'eurythmie curative (des exercices avec mouvements afin "d'équilibrer les forces avec le corps2").

Les produits phytothérapiques et homéopathiques sont souvent prescrits. Par exemple :

Rescue Remedy ("composé d'urgence", des élixirs du Dr Bach) est utilisé pour les jours de stress quand nous souffrons d'impatience, de tension et de pression. Il a été utilisé avec succès avec les enfants, avant un discours ou un entretien d'embauche. Rescue Remedy nous aide à nous relaxer, à rester concentré et à garder notre calme3.

Les ingrédients comprennent "l'Étoile de Bethléem" (pour les chocs), la Clématite (pour contrecarrer tout tendance à perdre conscience), le prunus (pour maintenir la stabilité mentale), l'impatience (contre la tension) et l'hélianthème (contre la panique)5.

Même la maladie la plus sévère pourrait être soignée par des substances naturelles, bien qu'elle soient souvent préparées de manière spéciale.

Steiner croyait que chez les gens touchés par le cancer, ou prédisposés au cancer, les "forces organisatrices élevées" des individus étaient faibles relativement aux "forces organisatrices faibles", et que le déséquilibre résultant menait à une prolifération excessive des cellules, et éventuellement à une production de tumeur. Au début des années 1920, Steiner considérait une préparation à base de gui, nommée Iscador, comme un agent thérapeutique capable de corriger ces déséquilibres4.

Les descriptions de Steiner, des organes du corps et de leurs fonctions, différaient foncièrement de celles qu'on trouvaient dans les ouvrages médicaux. Il déclarait, par exemple, que le coeur n'était pas une pompe et que le sang circulait de son propre chef, grâce à la force vitale qu'il portait en lui5. De même, il enseignait que le cerveau n'était pas impliqué dans la connaissance6. Pour Steiner, la véritable connaissance était l'exercice de pouvoirs paranormaux rendus possibles quand les individus développaient des "organes de clairvoyance"7.

Les médecins anthroposophes ne semblent pas avoir dirigé d'études en double-aveugle et contrôlées8, ainsi il est pratiquement impossible d'évaluer leurs taux de réussite. Tous les docteurs ont des témoignages de mystérieuses maladies comme de mystérieuses guérisons. Les croyants dans la médecine anthroposophique rapportent des contes à propos de traitements ayant eu beaucoup de succès, mais il est impossible de déterminer si ces prétendues guérisons relèvent du traitement évoqué, ou des processus de guérison naturels du corps.

Les conséquences de la négligence médicale

En utilisant des pratiques "alternatives" au lieu de solutions fondées sur la science, il peut y avoir de graves conséquences. Sur le site waldorfcritics.org, Robert Smith-Hald décrit combien il a souffert quand il était entre les mains des anthroposophes. "Ils croient que la maladie est une incarnation de l'âme, et qu'elle a donc quelque chose à voir avec le karma. Ils ne croient pas aux vaccins, je suis donc passé par toutes les maladies infantiles, parfois même deux fois." Smith-Hald rapporte qu'il était constamment malade pendant son enfance, et que le principal "traitement" que ces docteurs anthroposophes lui prescrivaient était "des petites pilules de sucre appelées infludo, et ... des seaux et des seaux de thé de prêle, ainsi que du thé à la camomille". Certains aliments le rendaient malade, et on lui demandait donc de consommer de plus grandes quantités de ces mêmes aliments. "Mes parents avaient le sentiment que je devais en avaler plus encore, comme si j'avais manifestement besoin de m'incarner dans cette nourriture. J'ai donc été élevé en étant forcé de consommer une nourriture qui me rendait malade." Devenu adulte, et ayant quitté l'anthroposophie, Smith-Hald a été examiné par un médecin qui a diagnostiqué une intolérance au blé. Depuis, il va beaucoup mieux9.

Sur ce même site, Sharon Lombard relate ce qui s'est passé quand sa fille est tombée malade à l'école Waldorf :

Le docteur anthroposophe a fait un diagnostic : mon enfant avait perdu son envie de vivre. Il proposait un traitement possible... nous devions lui donner des crayons de couleurs rouges, jaunes et oranges pour dessiner avec ! Je regardais mon mari incrédule. Quand le docteur nous ordonna de faire le signe d'une flamme de crème d'aurum sur le coeur de mon enfant quand il est au lit. Je restais pantoise. Il nous a dit d'appliquer la crème dorée en partant du coeur vers le haut, en direction du ciel.

Finalement, la fillette dut passer par une hospitalisation et recouvra la santé graduellement grâce à des soins médicaux normaux10.

La médecine standard, qui repose sur des recherches approfondies et des faits, est limitée. Elle ne peut expliquer les causes de certaines maladies, et n'offre pas de traitements efficaces pour d'autres. Mais elle détient une arme extrêmement puissante dans son arsenal, quelque chose qu'aucune approche "alternative" ne possède : la méthode scientifique, qui reste le meilleur outil que l'humanité détient pour découvrir la vérité. Elle est responsable du grand bond en avant que le système de soin médical standard a réalisé, et elle comptera celui à venir.


A lire :
- Le New Age. Renaud MARHIC.
- Les charlatans de la santé. Jean-Marie ABGRALL.

A visiter :
- La médecine anthroposophique.
- L'agriculture biodynamique.
- Les médecines douces.
- Les thérapies alternatives et la psychologie de la croyance.
- 12 questions à poser lorsqu'on évalue les "médecines douces".
- Pourquoi ça marche ?.
- Médecines parallèles et erreurs de raisonnement.
- Pourquoi les gens croient-ils au mystérieux et au surnaturel ?.
- Le vin biodynamique.

Références :
1. Steiner R. Karma of the higher beings. In Manifestations of karma. Lecture 8, 25 Mai 1910.
2. Anthroposophically extended medicine. Defending Steiner Web site, accessed March 5, 2007.
3. Rescue Remedy. BachFlower.com Web site, accessed March 5, 2007.
4. Herbal treatments. In Unconventional Cancer Treatments, OTA-H-405. Washington, D.C., 1990, U.S. Government Printing Office.
5. Marinelli R. and others. The heart is not a pump. Frontier Perspectives 5(1), 1995.
6. Steiner R. The Foundations of Human Experience (Foundations of Waldorf Education, 1). Great Barrington, MA: Anthroposophic Press, 1996, p. 60.
7. Steiner R. Knowledge of the Higher Worlds and its Attainment. London and New York: Anthroposophic Press, 1944, , p. 28.
8. Carroll R. Anthroposophic medicine. The Skeptic's Dictionary, au 5 Mars 2007.
9. Smith-Hald R. Growing up being made sick by Anthroposophy. waldorfcritics.org Web site, Jan 30, 2007.
10. Lombard S. Spotlight on anthroposophy. Cultic Studies Review 2(2), 2003.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :