Accueil du site > Nouvelles > Certains produits Ayurvédiques peuvent contenir des métaux dangereux

Certains produits Ayurvédiques peuvent contenir des métaux dangereux

Le 27 août 2008

Des médicaments ayurvédiques, utilisés habituellement par les adeptes de l’ancienne philosophie de la santé Indienne, ont été analysés et il a été trouvé qu’un sur cinq contenait des poisons métalliques comme du plomb, du mercure ou de l’arsenic, selon une étude publiée.

L’Ayurveda est un ancien système de santé qui comprend des médicaments, de la méditation et des conseils diététiques, pratiqués par des millions d’adhérents sur le sous-continent indien, mais aussi en Occident où il devient relativement populaire.

Des médicaments ayurvédiques fabriqués aux USA ou en Inde ont été commandés sur 25 sites web et testés pour les poisons métalliques, par une équipe de l’Université de Boston et le Centre Médical de Boston.

Pratiquement 21% des 193 médicaments ayurvédiques analysés avaient des niveaux détectables d’un ou plus de ces métaux, et au moins la moitié de ceux-ci excédait les niveaux standards établis au delà desquels ils sont considérés comme nocifs pour la santé, ont rapporté le Dr. Robert Saper et ses collègues dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) [1].

Saper déclare que les conclusions posent de nouvelles questions en ce qui concerne les ingrédients trouvés dans les compléments alimentaires, à propos desquels la règlementation reste toujours trop laxiste, y compris pour les vitamines et autres suppléments issus de la médecine traditionnelle chinoise.

"Nous suggérons de renforcer les contrôles pour ce qui est des métaux toxiques dans les compléments alimentaires, et il faut que les fabricants fassent la preuve de la non toxicité de leurs produits en produisant des tests qui seraient réalisés par des laboratoires indépendants."

Des origines obscures

"Dans l’Ayurveda, et dans tous ces systèmes traditionnels, peut-être pourrait-on y trouver une ancienne sagesse sur laquelle nous pourrions nous pencher. Mais il faut impérativement séparer ce qui peut être utile de ce qui peut se révéler dangereux"

Cette étude complète une autre étude, publiée dans le même journal en 2004, où des produits ayurvédiques avaient été achetés en boutique, et où il avait été trouvé le même genre de contaminations. Comment ces métaux arrivent dans les médicaments reste un mystère, dit Saper. Mais il se peut que cela provienne de plusieurs sources.

Certains métaux se retrouvent naturellement dans le sol, et les plantes et herbes utilisées pour fabriquer les produits ayurvédiques pourraient concentrer les contaminants. Les métaux pourraient aussi provenir de polluants d’origine humaine et de sources industrielles, tout particulièrement en Inde où la pollution au plomb est très répandue.

Les métaux peuvent également avoir été introduits pendant le processus de fabrication, accidentellement ou intentionnellement.

Une classe de médicaments ayurvédiques, appelés rasa shastra, contenaient des niveaux très élevés de plomb ou de mercure, tout autant que de métaux précieux et de gemmes. Les praticiens indiens disent qu’une longue "préparation" des métaux permet d’en tirer des bénéfices tout en les rendant moins nocifs, ce dont Saper doute.

Les chercheurs alertent contre l’utilisation de médicaments rasa shastra jusqu’à ce que davantage de recherches soient réalisées, déclarant que peu de fabricants hors d’Inde en produisent.

Dans cette étude, environ la moitié des médicaments ayurvédiques contaminés par du plomb dépassaient la dose limite journalière de 20 microgrammes. Mais Saper affirme que même de faibles quantités de plomb peuvent nuire au cerveau et aux reins, tout en augmentant la tension sanguine.

- Les charlatans de la santé, Jean-Marie ABGRALL.
- Médecines alternatives : le guide critique. Collectif.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2017 - Charlatans.info |