Accueil du site > Nouvelles > Ces diplômes de "charlatans" feront du tort à notre Université.

Ces diplômes de "charlatans" feront du tort à notre Université.

Le 5 septembre 2008

Le Times du 05 septembre faisait état d’une controverse ayant lieu dans une Université anglaise à propos des thérapies alternatives.

En effet, des diplômes en homéopathie et en phytothérapie pourraient être à l’origine d’une bataille après que des universitaires les cataloguent au rayon du "charlatanisme", et affirment qu’ils feront du tort à la réputation de leur Université.

Dans une lettre ouverte au vice chancelier de l’Université de Central Lancashire (UCLan), ces universitaires affirment que les programmes comme ceux d’acupuncture, contiennent des "relents de charlatanisme" et font du tort aux espoirs de l’institution d’être prise au sérieux.

L’Université a maintenant annoncé revoir ces diplômes, après que la première année de cours en homéopathie qui devait débuter cette année, ait été annulée à cause d’un manque d’intérêt.

Mike Eslea, professeur de psychologie, a organisé la lettre critiquant l’introduction d’un diplôme de médecine chinoise. David Colquhoun, professeur de pharmacologie à l’Université College London, et critique de ces formations de pseudosciences, déclarait que cet examen approfondi pourrait déboucher sur un "nettoyage interne".

Il critiquait le choix de Madame Martin de diriger l’enquête. "Les cours génèrent certainement des rentrées financières pour sa Faculté, ainsi elle peut difficilement être considérée comme impartiale." affirme-t-il.

Un porte-parole de l’Université déclarait qu"’en tant qu’Université, nous respectons et pratiquons la transparence et la tolérance, et nous accueillons tous les points de vues des professeurs."

"Gardant ceci à l’esprit, et parce que nous avons reçu des marques d’intérêt de certains collègues voulant savoir si l’Université pouvait proposer des diplômes en homéopathie, en phytothérapie et acupuncture, l’Université a mis en place un groupe de réflexion afin d’étudier toutes les possibilités."

Kate Chatfield et Jean Duckworth, qui dirigent les programmes en homéopathie déclaraient que ces "attaques acharnées" de la part d’une "ligue anti-homéopathie" ont pris leur quartiers, et que cet examen des diplômes était une petite victoire pour leur opposants.

Une liste d’universités offrant des diplômes de médecine alternative a été publiée par le Dr Simon Singh et le Professeur Edzard Ernst, co-auteurs de "Trick or Treatment, alternative medicine on trial". Ils ont trouvé 43 institutions, comprenant l’Université de Westminster et de Greenwich, avec 155 cours qu’ils jugent non scientifiques comme l’homéopathie, la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture et la médecine Ayurvédique.

- Médecines alternatives : le guide critique. Collectif.
- Les pseudo-médecines. Jean Brissonnet.


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |