Accueil du site > Nouvelles > Croyances et paranormal

Croyances et paranormal

Le 20 août 2008

Les monstres sont partout ces jours-ci, et la croyance en eux est toujours aussi forte. Ce qui est le plus dur à croire est pourquoi tant de gens, sur la foi de preuves si vagues, d’intrigues si suspectes et de comptes-rendus si manifestement faux, peuvent perpétuer des mythes dont la seule vérité est qu’ils rapportent énormément d’argent à leurs pourvoyeurs ?

L’explication, selon les conclusions de ceux qui ont étudié ces choses, serait que les gens veulent croire.

"Beaucoup de gens veulent tout simplement croire" nous dit Brian Cronk, professeur de psychologie. "Le cerveau humain est toujours en train d’essayer de déterminer pourquoi les choses se passent telles qu’elles se passent, et quand la raison n’est pas claire, nous tendons à avancer certaines explications assez bizarres."

Une question qu’on pourrait se poser est : est-ce que la croyance dans le paranormal a quelque chose à voir avec les croyances religieuses ?

La réponse à cette question est plutôt nuancée, mais les études pointent sur une conclusion intéressante : ceux qui pratiquent une religion sont encouragés à ne pas croire dans le paranormal, mais plutôt de placer leur foi dans une déité, tandis que ceux qui ne sont pas particulièrement actifs en religion sont plus libres de croire dans le Yéti ou de consulter un voyant.

"Les chrétiens et les gens new age, les croyants dans le paranormal, etc. ont tous une chose en commun : une orientation spirituelle du monde" explique le professeur Carson Mencken, sociologue.

L’histoire récente de l’existence du Yéti (le Bigfoot américain), reprise par de nombreux médias sérieux, dont les fragments d’ADN analysés s’avèrent finalement être ceux d’un homme ou d’un opossum, en est un bel exemple. Il a en revanche beaucoup rapporté à ses auteurs. Les affaires d’Ovnis en sont d’autres…

Avec ce type d’adhésion, et la propension humaine à croire en tout et n’importe quoi, il est clair que le Yéti, les Ovnis ou la Vierge ne sont que quelques membres d’une caste de caractères mythiques et de légendes qui ne disparaîtront jamais.

Dans une étude de 2006, des chercheurs ont trouvé qu’un nombre surprenant d’étudiants croyaient aux voyants, astrologues, sorcières, télépathie et toutes autres idées contestables. 40% disaient croire dans les maisons hantées.

Pourquoi sommes-nous si désireux d’accepter des preuves si minces et fabriquées en support d’idées et de créatures peu probables ou étranges ? Pourquoi le royaume du paranormal, des prédictions, des devins de toutes sortes, aux signes des Ovnis est-il si séduisant ?

Les dieux doivent être fous

Depuis que l’humanité est humanité les gens croient dans le surnaturel, des dieux aux fantômes et maintenant en toutes sortes de monstres intermédiaires.

"Alors qu’il est difficile de le savoir avec certitude, la tendance à croire dans le paranormal semble être présente depuis le début" explique Christopher Bader, sociologue. "Ce qui change est le contenu du paranormal. Par exemple, très peu de gens croient aux fées et aux elfes de nos jours. Mais tout comme la croyance dans les fées s’est évanouie, d’autres croyances, comme celle des Ovnis, a émergé pour lui prendre la place."

Pourquoi les gens sont-ils trompés de cette manière ?

"C’est un artefact de notre désir cérébral de trouver une cause et un effet." dit Cronk. "La capacité de prédire le futur est ce qui rend les êtres humains ’intelligents’, mais cela a aussi des effets secondaires comme les superstitions et les croyances dans le paranormal."

"Les êtres humains ont commencé à croire dans le surnaturel parce qu’ils essayaient de comprendre ce qu’ils ne pouvaient pas expliquer." dit Benjamin Radford, auteur et enquêteur au magazine Skeptical Inquirer. "C’est le même processus que la mythologie : à une époque, les individus ne comprenaient pas pourquoi le soleil se levait et se couchait tous les jours, ils suggérèrent donc qu’un chariot poussait le soleil dans les cieux."

Avant les explications scientifiques modernes de la théorie des germes, explique Radford, les gens ne comprenaient pas comment les maladies pouvaient voyager d’une personne à une autre. "Ils ne comprenaient pas pourquoi un enfant était mort-né, ou pourquoi une sécheresse survenait, ils en venaient donc à croire que de tels événements avaient des causes surnaturelles."

"Toutes les sociétés ont invoqué le paranormal pour expliquer des choses qui dépassent leur contrôle et leur compréhension, plus spécialement les bons et mauvais événements" dit Radford. "En de nombreux endroits, comme encore de nos jours, ils croient que les désastres ou le malheur sont causés par des sorcières ou des malédictions."

La question qui brûle alors les lèvres est alors : avec une science qui a répondu à tant de questions les siècles passés, pourquoi les croyances paranormales restent-elles si fortes ?


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2018 - Charlatans.info |