Accueil du site > Nouvelles > Des anthropologues développent une nouvelle approche pour expliquer le (...)

Des anthropologues développent une nouvelle approche pour expliquer le comportement religieux

Le 11 septembre 2008

Sans moyen pour mesurer les croyances religieuses, les anthropologues ont du mal à étudier la religion. Deux anthropologues de l’Université du Missouri et de l’Arizona viennent de développer une nouvelle approche afin d’étudier la religion, en se focalisant sur la communication verbale, qui est un comportement identifiable, au lieu de spéculer sur les prétendues croyances dans le surnaturel qui ne peuvent pas être réellement identifiées.

"Au lieu d’étudier la religion en essayant de mesurer les croyances difficilement identifiables dans le paranormal, nous avons observé un comportement identifiable : l’attitude de ceux qui communiquent leur acceptation face aux déclarations surnaturelles auxquelles ils sont soumis" dit Craig Palmer, professeur d’anthropologie. "Nous avons remarqué que le fait de communiquer son acceptation face aux déclarations surnaturelles qu’on reçoit, tend à favoriser les relations sociales de coopération. Cette communication démontre une volonté d’accepter, sans scepticisme aucun, l’influence de l’orateur tout comme un enfant accepte l’influence de ses parents."

Palmer et Lyle Steadman, professeur émérite d’évolution humaine et sociale à l’Université de l’Etat de l’Arizona, ont exploré les déclarations surnaturelles dans différentes formes de religions, comme le culte des ancêtres ; le totémisme : les déclarations de parenté entre les gens et les espèces, ou d’autres objets qui servent en tant qu’emblème des ancêtres ; le chamanisme, déclarations selon lesquelles les chefs religieux dans les sociétés reposant sur la parenté peuvent communiquer avec leurs ancêtres décédés.

Ils ont trouvé que l’effet le plus clairement identifiable du comportement religieux est la promotion de relations sociales de type familial coopératif, qui comprend des relations de type parents/enfants entre les individus faisant et acceptant les déclarations surnaturelles, et des relations de type parent/enfant parmi ceux qui acceptent ces déclarations.

"Presque toute religion dans le monde, y compris toutes les religions tribales, utilisent des termes de parenté comme ’père’, ’mère’, ’frère’, ’soeur’ et ’enfants’ pour identifier leurs membres." dit Steadman. "Ils le font pour encourager le type de relations qu’on rencontre normalement dans les familles, lieu où l’on trouve les relations les plus intenses. Une fois qu’on a réalisé que le fait d’observer l’attitude de ceux qui communiquent leur accord face à des déclarations surnaturelles, est un moyen permettant d’identifier le comportement religieux et la religion, nous pouvons alors proposer des explications et des hypothèses expliquant pourquoi les gens se sont engagés dans des comportements religieux dans les cultures connues."

- The Supernatural and Natural Selection : Religion and Evolutionary Success. L. Steadman , C. Palmer.
- La grande illusion : Comment la sélection naturelle a créé l’idée de Dieu. Daniel Baril.


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |