Accueil du site > Nouvelles > L’Université de Stockholm rejette les programmes d’enseignement (...)

L’Université de Stockholm rejette les programmes d’enseignement Waldorf

Le 25 octobre 2008

L’Institut d’Education de Stockholm, un institut de formation des maîtres et professeurs, a fusionné avec l’Université de Stockholm en janvier 2008. La fusion comptait 700 employés et 14 000 étudiants. Elle incluait également un programme d’enseignement Waldorf (Steiner), qui, conservant en cela son origine cultuelle, était un programme séparé à l’intérieur de l’Institut. Après la fusion, la faculté de l’Université a pris conscience de ces imperfections, et a supprimé les sept cours qui constituaient le programme Waldorf.

L’Université a déclaré que les cours ne reposaient pas sur des bases théoriques pertinentes, que les fondements des contenus n’étaient pas scientifiques, et que les matériaux des cours ne reposaient sur aucun savoir scientifique. Le Doyen de la faculté de sciences naturelles, Stefan Nordlund, a déclaré "Le programme de littérature des étudiants n’est, pour une bonne partie, pas scientifique. C’est dangereux, et cela va répandre des choses erronées qui sont pires que confuses." Le Président de l’Université, Kare Bremer, ajoutait à propos du cursus : "Certaines parties des contenus ne sont pas seulement pseudo-scientifiques, elles sont tout simplement fausses."

Personne n’a été étonné de cette décision de l’administration de l’Université, qui s’était penchée sur le parcours de formation des enseignants Waldorf. Les professeurs Waldorf enseignent une théorie du développement de l’enfant reposant sur la réincarnation, sur des doctrines pseudoscientifiques, comme celle du sang considéré comme étant un "fluide spirituel" qui se déplace de lui-même dans l’appareil circulatoire humain.

Debra Snell, responsable des programmes notait : "C’est une indication permettant de comprendre pourquoi l’éducation américaine est en crise. Les responsables de l’enseignement aux USA ont adopté les écoles Waldorf, grâce à la propagande du mouvement, plutôt que suite à un examen attentif de la théorie religieuse qui se cache derrière, ou de la connaissance des pratiques inadmissibles.". Snell ajoute : "Nous espérons que le système éducatif des USA prendra exemple sur la Suède, regardera derrière le vernis, et reconnaîtra le système d’enseignement Waldorf comme ce qu’il est et a toujours été : une activité religieuse de fanatiques."

Selon Brad Wise, Président de l’Alliance pour l’Education, "les Etats-Unis perdent le contrôle pour ce qui est de la pédagogie. Nous avons glissé de la première à la treizième place pour ce qui est de l’enseignement au lycée, et de numéro deux à numéro quinze dans nos écoles".

"Nous encourageons nos états à adopter un ensemble de standards communs reconnus comme références internationales, afin que nos étudiants reçoivent une éducation de niveau mondial." affirme Debra Snell. "Les écoles Waldorf, financées par l’argent public, entrent absolument en contradiction avec le but visé.

Dan Dugan ,secrétaire, commentait "Cela nous a pris quelques heures à lire les textes utilisés par les professeurs Waldorf pour comprendre que les écoles Waldorf Steiner reposent sur la foi, et que la théorie n’a jamais évolué depuis la mort de Steiner en 1925."

- Le New Age. Renaud MARHIC.
- Rudolf Steiner et le charlatanisme.
-  La biodynamie dans la bouteille de vin.


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2018 - Charlatans.info |