Accueil du site > Le Guide Alternatif > L’acupuncture est aussi efficace avec des aiguilles simulées

L’acupuncture est aussi efficace avec des aiguilles simulées

Le 25 mars 2011

Selon une étude de l’Université Linköping et de l’Institut Karolinska en Suède, l’acupuncture simulée, référencée parfois comme un placebo, est aussi bénéfique que l’acupuncture réelle pour traiter les nausées chez les patients atteints de cancer qui suivent une radiothérapie. Les patients qui ont reçu des soins standards contre la nausée, comme des médicaments, avaient significativement plus de nausées que les patients des deux groupes d’acupuncture (réelle et simulée).

"Les effets bénéfiques ne semblent pas venir de la méthode traditionnelle d’acupuncture, mais probablement plutôt des attentes des patients et des soins supplémentaires que le traitement implique" dit Anna Enblom, chercheuse à l’Institut Karolinska. "Les patients communiquaient avec les physiothérapeutes qui leur administraient de l’acupuncture, ils recevaient une stimulation tactile, et avaient du temps supplémentaire pour se reposer et se relaxer."

L’étude, publiée dans le journal scientifique PLoS ONE [1], comprenait 277 patients des hôpitaux des universités Linköping, Lund et Karolinska, qui suivaient tous une radiothérapie de l’abdomen ou de la région pelvienne pour traiter un cancer. Une sélection de 215 patients, provenant de ce groupe, a été assignée en aveugle soit pour recevoir de l’acupuncture traditionnelle, soit simulée. Le premier groupe (109 patients) avait des aiguilles insérées dans la peau pour "stimuler" certains points, et le second (106 patients) avaient des aiguilles télescopiques placébo qui ne faisaient qu’appuyer contre la peau. Les patients recevant l’acupuncture ont alors été comparés aux 62 patients qui n’avaient reçu que des soins standards avec des médicaments contre la nausée sans acupuncture.

Les résultats ont montré que les patients qui avaient reçu l’acupuncture réelle ou simulée se sont sentis moins nauséeux que ceux qui n’ont reçu que des soins standards. Parmi les patients qui ont reçu une certaine forme d’acupuncture, seuls 37% se sont sentis nauséeux et 7% ont vomi, comparés à 63% et 15 % du groupe de soins standards. Cependant, aucune différence n’a été observée entre les deux groupes d’acupuncture, malgré le fait que les aiguilles placébo étaient appliquées sur la peau pour un total de deux minutes seulement pendant la période de traitement de cinq semaines.

Les attentes et espérances des patients semblent être importantes pour que l’effet s’exprime : 81% de ceux qui s’attendaient à se sentir malade l’ont été, contre 50% chez ceux qui ne s’y attendaient pas.

"Il est important de se rappeler que les effets du traitement sont précieux pour les patients, même si on leur dit qu’ils peuvent avoir été causés par des facteurs non spécifiques, comme la façon dont les patients sont soignés et selon leurs attentes positives" explique le Dr Enblom. "Ainsi, la prochaine étape sera d’étudier quelle partie de la procédure d’acupuncture est véritablement importante, afin de rendre possible l’utilisation de ces éléments pour augmenter plus encore la qualité des soins."

- Médecines alternatives : le guide critique. Collectif.
- De granules en aiguille. J.J. Aulas.


Références et notes :

[1] Getting the Grip on Nonspecific Treatment Effects : Emesis in Patients Randomized to Acupuncture or Sham Compared to Patients Receiving Standard Care. Anna Enblom, Mats Lekander, Mats Hammar, Anna Johnsson, Erik Onelöv, Martin Ingvar, Gunnar Steineck, Sussanne Börjeson, PLoS ONE.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2018 - Charlatans.info |