Accueil du site > Le Guide Alternatif > L’acupuncture ne fait pas mieux que l’acupuncture simulée

L’acupuncture ne fait pas mieux que l’acupuncture simulée

Le 18 août 2010

Des chercheurs du Centre du Cancer Anderson ont déterminé que des patients atteints d’ostéoarthrite du genou traités par l’acupuncture traditionnelle n’en tiraient pas plus de bénéfices que ceux ayant reçu de l’acupuncture simulée (placébo) [1]. Mais l’équipe a trouvé que le style de communication de l’acupuncteur pouvait avoir un effet significatif sur la réduction de la douleur et la satisfaction des patients.

L’ostéoarthrite est le type d’arthrite le plus fréquent, et avec une population vieillissante son occurrence sera amenée à augmenter. Les individus qui en sont atteints souffrent de douleurs et de gonflements d’une ou plusieurs articulations, et peuvent même remarquer un craquement quand les os frottent les uns contre les autres. Devant ces problèmes, nombreux sont ceux qui cherchent des solutions alternatives pour réduire leurs symptômes.

Dans cette étude, le Dr Maria Suarez-Almazor et ses collègues ont comparé l’efficacité de l’acupuncture traditionnelle à l’acupuncture simulée pour traiter l’ostéoarthrite du genou. En plus, les chercheurs ont mesuré les effets des interactions soignant-soigné dans la réponse de l’acupuncture. Un total de 455 patients souffrant d’ostéoarthrite a soit reçu la véritable acupuncture, soit l’acupuncture simulée et 72 patients en bonne santé ont été inclus comme groupe contrôle.

Les acupuncteurs ont été entrainés pour interagir en 1 ou 2 styles de communication des attentes : le style élevé ("J’ai beaucoup de réussite dans le traitement des douleurs du genou") ou neutre ("Cela pourrait marcher ou pas sur vous"). Les patients ont été ensuite répartis au hasard dans 1 des 3 groupes de style : liste d’attente, élevé ou neutre.

Les chercheurs n’ont trouvé aucune différence statistique significative entre les patients du groupe de l’acupuncture traditionnelle et celui de la fausse acupuncture. Les groupes d’acupuncture traditionnelle et simulée avaient des réductions substantielles de leur évaluation de la douleur de l’articulation de -1.1 et -1.0 respectivement, alors que le groupe contrôle a vu une réduction de -0.1. L’outil de mesure de la douleur évalue l’intensité, la fréquence et la qualité de la douleur avec une échelle de réponses allant de 1 à 7, où les valeurs les plus élevées indiquent plus de douleur.

"Nous avons découvert un petit, mais significatif, effet du traitement sur la douleur et la satisfaction, démontrant un effet placebo associé au style de communication du clinicien" dit le Dr Suarez. L’équipe a trouvé des différences significatives dans la mesure de la réduction de la douleur (0,25) et de la satisfaction (0,22) pour les patients qui étaient dans le groupe des attentes élevées comparé au groupe neutre.

Le Dr. Suarez de conclure : "l’amélioration de la douleur et la satisfaction suggèrent que les bénéfices de l’acupuncture peuvent être partiellement agir par l’effet placebo associé au comportement de l’acupuncteur".

- Médecines alternatives : le guide critique. Collectif
- De granules en aiguille. J.J. Aulas.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |