Accueil du site > Le Guide Alternatif > L’acupuncture ne fait pas mieux que le placebo mais n’est pas sans (...)

L’acupuncture ne fait pas mieux que le placebo mais n’est pas sans danger

Le 24 mars 2011

Bien que l’acupuncture soit fréquemment utilisée dans le contrôle de la douleur, des doutes subsistent quant à son efficacité et sa sécurité. Des chercheurs des Universités d’Exeter et de Plymouth, et de l’Institut Coréen de Médecine Orientale, ont évalué de façon critique les revues systématiques sur l’acupuncture en tant que traitement de la douleur, afin d’explorer la question. Publiés dans la revue Pain [1], ils ont conclu que les nombreuses revues systématiques ont produit peu de preuves véritablement convaincantes que l’acupuncture est efficace pour ce qui est de réduire la douleur, mais que des effets secondaires continuent d’être rapportés.

"De nombreuses revues systématiques de l’acupuncture pour la gestion de la douleur sont disponibles, pourtant elles ne confirment que peu d’indications, et les contradictions abondent" commente l’auteur principal de l’étude, le Pr Edzard Ernst. "L’acupuncture reste associée à des effets secondaires sérieux. L’on pourrait soutenir que, par rapport à la popularité de l’acupuncture, le nombre des effets secondaires sérieux est minime. Nous répondrons au contraire que même un seul événement indésirable évitable est de trop. La clé pour progresser serait de former tous les acupuncteurs à un haut niveau de compétence."

Les chercheurs ont prudemment identifié et examiné de façon critique les revues systématiques des études sur l’acupuncture pour soulager la douleur, et les cas ayant rapporté des effets secondaires. Les revues ont été définies comme systématiques dès lors qu’elles comprenaient une section "Méthode" qui décrivait clairement la stratégie de recherche et les critères d’exclusion/inclusion. Les revues systématiques devaient se concentrer sur l’efficacité de tout type d’acupuncture contre la douleur. Sur les 266 articles trouvés, 56 ont été catégorisés comme des revues systématiques acceptables.

Les auteurs ont observé que les récents résultats des études randomisées de très bonne qualité ont montré que différentes formes d’acupuncture, y compris l’acupuncture simulée pendant laquelle aucune aiguille ne pénètre dans la peau, sont aussi efficaces contre les douleurs chroniques du dos, et plus efficaces que les soins standards. Dans ces études et d’autres, les effets ont été attribués à des facteurs comme la conviction du thérapeute, l’enthousiasme du patient ou le style de communication de l’acupuncteur.

Même si l’acupuncture simulée fait aussi bien, voire mieux, que les soins standards, où est le problème ? La réponse se trouve dans les études de cas révélant des effets secondaires. Ces études ont été groupées en trois catégories : infection (38 cas), traumatismes (42 cas) et autres effets secondaires (13 cas). Plusieurs de ces effets secondaires négatifs ne sont pas intrinsèques à l’acupuncture, mais plutôt consécutifs à de mauvaises pratiques des acupuncteurs.

Les complications les plus fréquemment rapportées sont des pneumothorax (pénétration dans le thorax), et des infections bactériennes ou virales. Cinq patients sont décédés après leur traitement.

Dans un commentaire qui accompagne l’article [2], Le Dr Harriett Hall précise : "quand un traitement est réellement efficace, les études tendent à produire des résultats plus convaincants avec le temps et le poids des preuves qui s’accumule. Quand un traitement est intensivement étudié pendant des décennies, et que les preuves sont toujours aussi inconsistantes, il devient de plus en plus probable que le traitement ne soit pas vraiment efficace. C’est le cas avec l’acupuncture. En fait, pris dans son ensemble, les preuves publiées (et scientifiquement rigoureuses) mènent à la conclusion que l’acupuncture n’est pas plus efficace qu’un placébo.

- Médecines alternatives : le guide critique. Collectif.
- De granules en aiguille. J.J. Aulas.


Références et notes :

[1] Acupuncture : Does it alleviate pain and are there serious risks ? A review of reviews. E. Ernst, Myeong Soo Lee, Tae-Young Choi. Pain, Volume 152, Issue 4.

[2] Acupuncture’s claims punctured : Not proven effective for pain, not harmless. Harriet Hall. Pain,Volume 152, Issue 4 (Avril 2011).

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |