Accueil du site > Science > L’acupuncture "probablement inefficace" contre les bouffées de (...)

L’acupuncture "probablement inefficace" contre les bouffées de chaleur

Le 7 avril 2009

L’acupuncture n’a pas démontré avoir un effet positif sur les bouffées de chaleur pendant la ménopause. C’est la conclusion d’une revue systématique de la littérature scientifique réalisée par trois équipes, l’une à Daejon, une autre à Busan (Corée du Sud) et une à Exeter (Royaume-Uni), publiée dans l’édition de février du journal à comité de lecture Climacteric [1].

De nombreuses femmes ont été touchées par la mauvaise publicité faite autour des traitements hormonaux, mais elles doivent toujours continuer de gérer les symptômes qui peuvent survenir pendant et après la ménopause. Une minorité significative de ces femmes cherchent des alternatives aux hormones pour régler ces symptômes. Souvent, ces alternatives n’ont pas été testées, et il peut être impossible d’évaluer les risques et les bénéfices de ces traitements par rapport aux risques et bénéfices des traitements conventionnels, ou l’inconfort d’une ménopause non traitée.

Les chercheurs ont analysé des études sur l’utilisation de l’acupuncture dans le soulagement des bouffées de chaleur pendant la ménopause. Ils ont identifié 106 études au total, qu’ils ont réduites aux six études les plus pertinentes.

Ces six études étaient des essais randomisés et contrôlés, qui comprenaient un test des effets d’une vraie acupuncture contre les effets d’une acupuncture simulée. Seule une seule des ces études a rapporté des effets favorables de l’acupuncture sur la fréquence et la sévérité des bouffées de chaleur après quatre semaines de suivi, alors que les cinq autres études n’ont pas montré de tels effets.

Les chercheurs préviennent que la qualité des meilleures études n’est pas très bonne, et ceci parce que l’utilisation de l’acupuncture ne peut pas être complètement éliminée. Cependant, la littérature disponible indique que l’acupuncture ne semble pas efficace dans le traitement des bouffées de chaleur de la ménopause.

Le chercheur principal, le Dr. Myeong Soo Lee (Korea Institute of Oriental Medicine, de Corée du Sud) déclare : "Bien que la disponibilité des études randomisées et contrôlées de bonne qualité soit trop faible pour tirer quelque conclusion définitive, les preuves en général des études contrôlées contre placebo sur les effets de l’acupuncture dans le traitement des bouffées de chaleur de la ménopause ne sont pas convaincantes."

Le Dr David Sturdee (Président de la Société Internationale de Ménopause) commente : "Il n’y a aucun doute que de nombreuses femmes ont besoin d’être soulagées des symptômes associés à la ménopause. Elles ont besoin de se rassurer que le traitement qu’elles choisissent fonctionne, et est bon pour elles. Je recommanderai toujours à une femme de consulter son médecin avant de commencer quelque traitement qui soit."

- Les pseudo-médecines, Jean Brissonnet.


Références et notes :

[1] Acupuncture for treating menopausal hot flushes : a systematic review. Lee MS, Shin B-C, Ernst E., Climacteric 2009 ;12:1625-25.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2018 - Charlatans.info |