Accueil du site > Nouvelles > L’astronaute d’Apollo fervent croyant dans les OVNIs, les médiums et les (...)

L’astronaute d’Apollo fervent croyant dans les OVNIs, les médiums et les mystiques

Le 29 juillet 2008

L’ancien astronaute d’Apollo, Edgar Mitchell, a récemment donné de ses nouvelles en évoquant les ovnis et les extra-terrestres. Bien que Mitchell ait déclaré ne jamais avoir vu d’ovnis pendant tout son temps passé à la NASA, il croit aux histoires qu’il a entendues à propos du crash de 1947 à Roswell, Nouveau Mexique.

"Il y a eu un accident d’ovni. Il s’agissait d’un vaisseau spatial extra-terrestre" confirme-t-il.

Il accuse aussi le gouvernement d’étouffer l’affaire (bien que la couverture était apparemment inepte étant donné que celle-ci est "connue").

Mitchell ne croit pas seulement aux extra-terrestres, mais aussi aux médiums. Dans son livre The Way of the Explorer, il parle de sa croyance dans les pouvoirs des médiums, y compris ceux d’Uri Geller (que Mitchell considère comme "l’un des médium le plus accompli qu’il ait jamais rencontré"), et de sa renommée dans ses prétendus pouvoirs de plier les petites cuillères - une prouesse que les magiciens ont reproduite plusieurs fois. Mitchell croit aussi que les jeunes enfants peuvent plier des petites cuillères, "les enfants innocents qui n’ont pas appris comment cela peut être fait". Selon Mitchell, "l’impossible" est possible si vous ne connaissez pas vos limites.

La guérison mystique

Mitchell soutient aussi un adolescent nommé Adam qui affirme guérir le cancer et soigner les gens en utilisant ses mains, son esprit et ses énergies mystiques. Selon ses déclarations lors de l’émission TV "Primetime" : "Il y a des physiciens qui croient qu’il y a quelque chose" et Mitchell a été interviewé disant qu’il reconnaissait la "science" dans le travail d’Adam. "Il s’agit de l’énergie du channeling et de la résonance avec la personne... Les principes de physique quantique expliquent plusieurs de ces aspects mystiques intuitifs de l’attention et de l’intention" disait Mitchell qui n’est ni physicien ni médecin.

Dans son livre, Mitchell écrit : "Quand j’étudiais les croyances des mystiques, et les phénomènes mystiques, il me devint absolument clair que la première expérience, la subjective [...] était aussi importante pour la compréhension de la réalité que les observations de la science.". En d’autres termes, Mitchell croit que les expériences de rêves (ou les hallucinations d’une personne sous médicaments/drogue) sont tout aussi utiles dans la compréhension du monde que les résultats d’expériences scientifiques rigoureusement contrôlées.

L’effet lunaire

Mitchell s’intéressait déjà à tout cela avant qu’il aille sur la Lune. Sans que la NASA ne le sache, ni ses équipiers, il avait dirigé une expérience de perception extrasensorielle (ESP) pendant le voyage vers la lune, dans laquelle il avait tenté de transmettre ses pensées à travers l’espace à une poignée de sujets sur Terre. Il devint même plus intrigué par les mystères de l’univers à son retour de la Lune, quand il "avait profondément réalisé que l’humanité demeurait dans une conscience universelle."

Il est facile de comprendre comment une expérience aussi profonde et excitante que celle de marcher sur la lune peut influencer vos points de vue sur le monde. Mitchell a certainement le droit d’avoir ses opinions, mais être le sixième homme ayant marché sur la lune ne lui confère pas nécessairement plus d’autorité ni d’expertise en ce qui concerne la guérison psychique, la perception extrasensorielle ou les ovnis.

Le grand astronome Carl Sagan, loyal avocat de la science et défenseur de l’esprit critique, était aussi respectueux de la grandeur de l’univers. Mais il n’imputait rien de métaphysique ni de surnaturel à ce sentiment ; comme il l’écrivait dans son livre Cosmos : "Nous sommes de la matière d’étoile".

Sagan pensait que le fait de savoir que nous sommes fait des mêmes éléments que ces petits points de lumière dans le ciel noir est beaucoup plus merveilleux que tout médium ou ovnis.

- Par Benjamin Radford, LiveScience
- Les OVNI du CNES : 30 ans d’études officielles 1977-2007. D. Rossoni, E. Maillot, E. Déguillaume


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2017 - Charlatans.info |