Accueil du site > Suppléments > L’échinacée sans effet contre le rhume

L’échinacée sans effet contre le rhume

Le 21 décembre 2010

L’échinacée est considérée par beaucoup comme un traitement aux plantes "naturel", préventif ou non contre le rhume, dans l’espoir d’en réduire les symptômes.

Malheureusement, une étude vient ajouter des éléments de preuve qui vont à l’encontre de l’utilité de l’échinacée comme traitement contre le rhume, la rangeant au même niveau que la vitamine C ou Oscillococcinum.

L’échinacée est une plante sauvage d’environ 1 m de hauteur avec une fleur jaune, rose et quelquefois blanche. Le centre de la fleur est recouvert de pointes piquantes. Les suppléments utilisent différentes formules tirées de différentes parties et espèces de la plante. Ils sont vendus sous forme de capsules, ses racines sont aussi utilisées sous forme de remèdes maison comme des thés, plantes séchées ou extraits liquides de la plante.

Parce qu’elle est considérée comme un produit "naturel" et une plante, l’échinacée est rapidement devenue populaire. C’est ainsi que se sont greffés tout autour de la plante des qualités et des effets positifs, notamment contre le rhume.

Dans cette étude, des sujets atteints de symptômes du rhume, et qui prenaient de l’échinacée, ont rapporté que leurs symptômes s’étaient en moyenne améliorés 7 à 10 heures plus tôt que les sujets qui n’en avaient pas pris, un effet beaucoup trop faible pour pouvoir être considéré comme significatif, et qui doit plutôt son existence au hasard.

"La durée de la maladie et sa sévérité ne sont pas significatifs statistiquement quand ils sont traités par l’échinacée, comparés au placébo" expliquent les chercheurs. "Ces résultats ne confirment pas la capacité de l’échinacée à substantivement modifier le cours d’un rhume."

L’étude, publiée dans les Annals of Internal Medicine [1], a impliqué 719 patients, âgés entre 12 et 80 ans, qui avaient les symptômes du rhume. Quatre groupes ont été formés. Certains ont reçu de l’échinacée, d’autres un placébo, sans qu’aucun patient ne soit au courant de ce qu’il avalait (principe du double aveugle). D’autres recevaient de l’échinacée en sachant qu’ils en recevaient, et d’autres enfin ne recevaient rien du tout (groupe contrôle). Les patients enregistraient leurs symptômes deux fois par jour, et notamment la durée du rhume, ceci sur deux semaines.

Ces dix dernières années, un certain nombre d’études a été réalisé sur l’échinacée, sans qu’aucune réponse claire et nette n’en soit ressortie pour ce qui est de son effet visant à réduire la durée des symptômes du rhume. Ce qui a en fait émergé des études, c’est qu’acheter de l’échinacée pour combattre ou prévenir un rhume était du gaspillage d’argent.


Références et notes :

[1] Echinacea for Treating the Common Cold. A Randomized Trial. Annals of Internal Medicine, Dec 20, 2010, vol. 153 no. 12 769-777.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |