Accueil du site > Science > L’impact de l’acupuncture sur la fertilisation in vitro

L’impact de l’acupuncture sur la fertilisation in vitro

Le 1er mai 2009

Pour reproduire une recherche précédente sur l’efficacité de l’acupuncture dans le cadre de l’augmentation des taux de grossesse (efficacité toute relative étant donné que l’étude en question est plutôt négative), une étude [1] a été réalisée sur des patients allant subir une fécondation in vitro (FIV) afin de déterminer si l’augmentation, issue des résultats de l’étude précédente, était réellement à mettre sur le compte de l’acupuncture, ou bien seulement due à un effet placébo.

L’étude, randomisée contrôlée et en double aveugle, impliquait 150 patientes qui avaient programmé de subir un transfert d’embryon. Les sujets ont été répartis au hasard soit dans un groupe acupuncture, soit dans le groupe contrôle. Les patientes subissant l’acupuncture ont accepté le protocole, qui a été décrit par Paulus et ses collègues, pendant 25 minutes avant et après le transfert des embryons. Les sujets du groupe contrôle, quant à eux, attendaient tranquillement.

Tous les sujets ont ensuite rempli un questionnaire évaluant leur anxiété et leur optimisme. L’équipe de médecin ayant réalisé les FIV est restée totalement aveugle quant au groupe auquel appartenaient leurs patientes. L’équipe de recherche a mesuré les taux de grossesse de chacune des patientes, leur anxiété et leur optimisme.

Résultats

Avant le processus de répartition de chaque groupe au hasard, les chercheurs avaient pris de soin de faire en sorte que chaque groupe ait des caractéristiques démographiques identiques, y compris l’âge ou les variables psychologiques. Aucune différence dans les taux de grossesse entre les deux groupes n’a été enregistrée. Les patientes ayant eu des séances d’acupuncture ont cependant rapporté être moins anxieuses après le transfert des embryons, et se sentaient plus optimistes à propos de leur cycle et prenaient plus de plaisir lors de chaque session que le groupe contrôle.

Conclusion

Le recours à l’acupuncture chez les patientes ayant à subir une fécondation in vitro n’est pas associée à une augmentation du taux de grossesse, mais elles sont plus relaxées et plus optimistes.

- Médecines alternatives : le guide critique. Collectif.
- Les pseudo-médecines, Jean Brissonnet.


Références et notes :

[1] The impact of acupuncture on in vitro fertilization outcome. Fertility and sterility. 2009 Mar ;91(3):723-6.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2017 - Charlatans.info |