Accueil du site > Coup de gueule > La pseudoscience au rayon de la science

La pseudoscience au rayon de la science

Le 6 octobre 2008

A la FNAC ou dans d’autres librairies, il est fréquent de trouver des ouvrages qui se sont égarés au rayon "Science". Des livres plutôt axés spiritualisme, astrologie, thérapies alternatives, postmodernisme ou pata-psychologie pour lesquels il suffit que le mot "science" apparaisse dans le titre, en sous-titre ou sur le 4° de couverture pour que les responsables de rayon, qui n’en ont jamais lu une ligne et ne font pas la différence entre une pseudoscience et la science, les calent au rayon scientifique.

C’est ainsi que certains ouvrages pseudo-scientifiques comme ceux de Yves Lignon, Remy Chauvin, Jean Staune, Daniken, Rika Zaraï, Hancok, Jean-Pierre Petit, Pierre Lagrange, Élizabeth Teissier, Allan Kardec, etc. se retrouvent bien loin de leur patrie : le rayon ésotérisme.

Google News fait la même chose. A moins que l’astrologie ne soit récemment entrée dans le domaine scientifique. Témoin, cette photo de la page des news US de Google à la date du 6 octobre, qui classe la rubrique "astrologie" de certains sites américains ou anglophones au rayon "science & technologie" :

JPG - 100.4 ko

Même si Germaine (Elisabeth) Tessier en a fait son cheval de bataille depuis des années, l’astrologie n’a jamais dépassé la frontière de la pseudoscience, ses concepts ne sont pas scientifiques, ses prédictions vérifiées ne font pas mieux que le hasard et l’astronomie sur laquelle elle repose date de plus de deux millénaires (et elle ignore tout de l’astrophysique).

Un simple programme informatique suffit à faire aussi bien qu’un astrologue de métier qui vous prendra 50€. C’est d’ailleurs ce qu’utilisent les rubriques quotidiennes "astrologie" de la presse ou de sites internet. Quant aux numéros téléphoniques surtaxés vous mettant en relation avec un astrologue "hors pair", ce sont la plupart du temps des étudiants ou des CDD payés à la commission. De nombreuses techniques manipulatoires connues sont ensuite à l’oeuvre afin de vous convaincre de leurs "capacités" à lire dans les étoiles.

Les programmes informatiques de Google, quant à eux, nécessitent certainement un petit réglage afin d’améliorer leur précision, car après avoir placé l’astrologie au rayon science, pourquoi pas les déclarations de Madonna au rayon Santé ?

- Intrusions spiritualistes et impostures intellectuelles en sciences. J. Dubessy, G. Lecointre.
- Pseudosciences & postmodernisme. Alan Sokal.


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |