Accueil du site > Psychologie > La pyramide de Maslow a besoin d’être dépoussiérée

La pyramide de Maslow a besoin d’être dépoussiérée

Le 20 août 2010

Une remise à niveau de la célèbre pyramide psychologique des besoins pose l’éducation des enfants tout en haut.

Si vous avez déjà senti que vos enfants étaient l’œuvre de votre vie, alors vous pourriez en fait reconnaitre un besoin psychologique très important. Prendre soin de ses enfants, les nourrir, les éduquer, les élever, s’assurer qu’ils partiront dans la vie du bon pied, toutes ces choses qui font le succès de l’éducation des enfants, pourraient être effectivement profondément enracinées dans nos priorités psychologiques que nous accomplissons comme faisant partie de notre qualité d’êtres humains.

C’est ce qu’affirme une équipe de psychologues, qui a mis à jour une pierre angulaire de la psychologie moderne, la pyramide des besoins d’Abraham Maslow. La pyramide de Maslow décrit les motivations de l’être humain, des plus basiques aux plus avancées. Mais la pyramide de l’époque de Maslow, dans les années 1940, commence à être quelque peu vieilli et périmée.

Ainsi, une équipe de psychologues a remanié la pyramide. Ce faisant, ils ont repris l’un des symboles icône de la psychologie, et ont généré pas mal de controverse.

La remise à niveau de la pyramide de Maslow reflète les nouvelles découvertes et théories de domaines comme les neurosciences, la psychologie développementale et la psychologie évolutionniste, explique Douglas Kenrick, professeur de psychologie et auteur principal de l’article [1].

Bien qu’étant l’une des images les plus mémorables de la psychologie, la pyramide de Maslow n’a jamais été vraiment confirmée par des recherches empiriques, dit Steven Neuberg co-auteur de l’article.

"A l’intérieur des sciences psychologiques, la pyramide était incroyablement perçue comme surannée et démodée, et avait sévèrement besoin d’être mise à jour" ajoute-t-il.

GIF - 6.4 ko

"Elle reposait sur certaines grandes idées, plusieurs d’entre elles valent la peine d’être conservées" dit Kenrick. "Mais elle oublie certains faits des plus basiques à propos de la nature humaine, des faits qui n’étaient pas bien compris à l’époque de Maslow, mais qui ont été établis par des recherches et des théories postérieures, au carrefour de la psychologie, de la biologie et de l’anthropologie."

Maslow a développé la pyramide des besoins pour représenter une hiérarchie des motivations humaines, avec celles tout en bas qui prennent la priorité sur celles qui sont en-haut. A la base de la pyramide de Maslow se trouvent les besoins physiologiques, la faim, la soif et le désir sexuel.

Selon Maslow, si vous être affamé et manquez de nourriture, cela prendra le pas tous les autres objectifs. Mais si vous êtes satisfaits au premier niveau, vous passez au second. Ainsi, une fois que vous êtes bien nourri, vous vous inquiétez pour votre sécurité. Une fois que vous êtes en sécurité, vous vous souciez de l’affection et de l’estime et ainsi de suite. Ce qui est peut-être le plus connu se trouve tout en haut de la pyramide de Maslow : le besoin de s’accomplir, le développement personnel, ce désir d’exprimer son potentiel créatif personnel et unique.


Références et notes :

[1] Renovating the pyramid of needs : Contemporary extensions built upon ancient foundations. Perspectives on Psychological Sciences

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |