Accueil du site > Le Guide Alternatif > La thérapie cellulaire

La thérapie cellulaire

Le 9 octobre 2008

Utilisation d’extraits de cellules humaines ou animales dans des buts médicaux

Les concepts

Dans la médecine conventionnelle, des organes ou des cellules sont parfois transplantés d’une personne à une autre, comme par exemple dans le cas de transplantations de moelle osseuse et de transfusions sanguines. Mais tout ceci est complètement différent de la thérapie cellulaire telle qu’elle est définie dans le cadre de la médecine alternative, parfois aussi nommée "thérapie cellulaire vivante" ou "cytothérapie".

En 1931, le chirurgien Suisse Paul Niehans eut l’idée d’injecter des préparations à base de foetus d’animaux dans des êtres humains dans le but de les rajeunir. Ce concept semblait plausible pour des profanes, et chez de nombreux individus influents qui pouvaient s’offrir ce traitement très couteux en devenant les patients de Niehans. Quand il fut reconnu que la Frischzellen Therapie (thérapie de cellules fraîches) de Niehans était dangereuse, avec 30 décès rapportés en 1955, ses préparations furent interdites dans de nombreux pays.

Pendant ce temps, d’autres traitements identiques ont vu le jour, tout particulièrement en Europe. Ces derniers comprennent la thérapie au thymus (l’injection d’extraits de glandes ou de thymus de veaux) ou des extraits de protéines de veaux ou de vaches, le "Polyerga" (protéine extraite de la rate du porc) ou encore le "Facteur AF2" (extraits de rate et de foie issus de moutons nouveau-nés).

Ces préparations sont habituellement injectées par des médecins (les thérapeutes non médecins ne sont pas autorisés à faire des injections dans certains pays) qui déclarent qu’elles ont des propriétés anti-cancer, qu’elles stimulent le système immunitaire ou simplement régénèrent les organes, voire rajeunissent le corps en général.

Quelles sont les preuves ?

Il y a eu de nombreuses recherches sur la thérapie au thymus en tant que traitement contre le cancer. La totalité des preuves n’a montré aucune efficacité de la thérapie. D’autres préparations ont soit donné des résultats tout aussi négatifs, soit n’ont pas été soumises à des essais cliniques.

Cependant, nous savons que tout traitement introduisant des protéines étrangères directement dans le sang peut provoquer un choc anaphylactique, qui est le type de réaction allergique le plus sérieux. Si ce dernier n’est pas traité immédiatement et correctement, il peut causer le décès du patient.

Conclusion

Les principes, susceptibles d’être plausibles au premier abord, de la thérapie cellulaire continuent de faire des émules chez les gens les plus fortunés. Cependant, aucune des déclarations de la thérapie cellulaire n’ont été confirmées par des preuves scientifiques, ainsi ces traitements sont à la fois très dangereux et une vaste escroquerie.

- Médecines alternatives : le guide critique. Collectif.
- Les charlatans de la santé, Jean-Marie ABGRALL.


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |