Accueil du site > Suppléments > La vitamine B n’est d’aucune utilité contre les pertes de mémoire

La vitamine B n’est d’aucune utilité contre les pertes de mémoire

Le 14 novembre 2014

Une grande étude, publiée dans le journal Neurology [1], montre que le fait de prendre des suppléments de vitamine B12 et d’acide folique (vitamine B9) à long terme ne diminue pas les risques de problèmes de mémoire ni de concentration. Cette étude a impliqué des individus qui avaient des niveaux élevés d’homocystéine dans le sang, qui est un acide aminé. Or des niveaux élevés d’homocystéine ont été associés à des problèmes de mémoire et à la maladie d’Alzheimer.

"Étant donné que les niveaux d’homocystéine peuvent être abaissés avec des suppléments d’acide folique et de vitamine B12, des espoirs étaient apparus dans le fait que prendre ces vitamines pouvait aussi réduire le risque de perte de mémoire et de maladie d’Alzheimer," explique le Dr Rosalie Dhonukshe-Rutten, auteure de l’étude, de l’Université de Wageningen aux Pays-Bas.

Des études passées avaient montré qu’il pouvait y avoir quelques bénéfices pour la concentration et concernant les capacités de la mémoire dans le fait de prendre de l’acide folique et de la vitamine B12, mais les résultats provenant d’études mieux contrôlées et randomisées étaient beaucoup moins convaincants.

Pour cette recherche, 2919 personnes âgées en moyenne de 74 ans ont pris soit des cachets de 400 µg d’acide folique (vitamine B9) et 500 µg de vitamine B12, ou bien un placébo, tous les jours pendant deux ans. Des tests de mémoires et d’aptitudes intellectuelles ont été réalisés au début et à la fin de l’étude. Tous les participants avaient des niveaux élevés d’homocystéine dans le sang.

"Alors que les niveaux d’homocystéine diminuaient plus dans le groupe qui prenait les vitamines B que dans le groupe qui prenait le placebo, il n’y avait malheureusement pas de différence pour autant entre les deux groupes dans les scores des tests de concentration, de réflexion et de mémorisation," explique la chercheuse.


Références et notes :

[1] Results of 2-year vitamin B treatment on cognitive performance. Neurology, 2014.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2016 - Charlatans.info |