Accueil du site > Psychologie > Le côté négatif du développement personnel

Le côté négatif du développement personnel

Le 14 juillet 2009

En ces temps de doutes et d’incertitude, de nombreuses personnes se tournent vers les livres de développement personnel (ou d’épanouissement personnel) à la recherche d’encouragements, d’inspiration, de directives, d’un guide ou de reconnaissance. Les formulations sur soi-même suggérées dans ces livres, telles que "je suis une personne agréable" ou "je réussirai", sont destinées à relever la faible estime de soi qu’un individu a de lui, pour le pousser à réaliser des actions positives. Selon une étude du journal Psychological Science [1], ces déclarations peuvent cependant avoir l’effet exactement opposé.

Les psychologues Joanne Wood et John Lee de l’Université du New Brunswick ont trouvé que les individus ayant un amour-propre faible se sentaient encore moins bien, à propos de leur propre personne, après avoir répété ces formulations positives ou d’auto congratulation.

Les chercheurs ont demandé à des participants ayant une faible estime d’eux-mêmes, et à d’autres ayant une estime de soi importante, de répéter la phrase des ouvrages de développement personnel : "je suis une personne agréable/adorable/charmante". Les psychologues ont ensuite mesuré l’humeur des participants et leurs sentiments passagers sur eux-mêmes. Il se révéla que les individus avec une estime de soi faible se sentaient dans un pire état après avoir répété les formules positives, comparés à l’autre groupe ayant une estime de soi de même niveau mais qui n’avait pas répété les déclarations d’auto congratulation. Les personnes avec une estime de soi élevée se sentaient mieux après avoir répété les formulations auto-positives, mais très légèrement seulement.

Dans une étude suivie, les psychologues ont autorisé les participants à lister les pensées négatives qu’ils avaient d’eux-mêmes à côté des pensées positives. Ils ont trouvé que paradoxalement, l’humeur des participants ayant une faible estime de soi s’améliorait quand ils pouvaient avoir des pensées négatives que quand on leur demandait de se concentrer uniquement sur des pensées positives.

Les psychologues suggèrent que, comme toute louange trop positive, les déclarations trop positives sur soi-même telles que "je m’accepte entièrement", peuvent provoquer des pensées contradictoires chez les individus ayant un amour-propre faible. De telles pensées négatives peuvent même écraser les pensées positives. Et si on demande aux gens de se concentrer exclusivement sur les pensées positives, ils pourraient trouver les pensées négatives comme étant tout particulièrement démoralisantes.

Les auteurs de conclure : "le fait de répéter des formules positives sur soi-même pourrait bénéficier à certaines personnes comme les individus ayant une estime de soi élevée, mais il peut y avoir un retour de flamme pour tous ceux qui en auraient le plus besoin."

- Les nouveaux psys : Ce que l’on sait aujourd’hui de l’esprit humain. Collectif.
- 150 petites expériences de psychologie pour mieux comprendre nos semblables. Serge Ciccotti.


Références et notes :

[1] Positive Self-Statements : Power for Some, Peril for Others. Vol. 20 Iss 7, pp 860-866. Psychological Science.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2017 - Charlatans.info |