Accueil du site > Suppléments > Le danger des pilules chinoises pour maigrir

Le danger des pilules chinoises pour maigrir

Le 11 avril 2009

Prendre des compléments alimentaires aux plantes n’est pas sans risques. Depuis 2005, les centres d’urgence antipoison de la ville de Fribourg et de Göttingen en Allemagne ont enregistré un total de 17 patients touchés par des problèmes de santé après avoir pris des pilules chinoises pour maigrir.

Le pharmacologue Dieter Müller et ses coauteurs décrivent des cas documentés d’empoisonnement dans l’édition de Deutsches Ärzteblatt International [1].

Le compte-rendu des auteurs concerne une pilule pour maigrir vendue sur internet. Selon la publicité, elle contient des substances aux plantes et est déclarée en tant que complément alimentaire. Cependant, un examen de la formule a montré qu’elle contient aussi une substance active : la sibutramine, qui ressemble aux amphétamines et qui inhibe l’absorption de la sérotonine et de la noradrénaline dans le cerveau. La dose de sibutramine dans chaque capsule correspond à deux fois la dose maximum quotidienne recommandée.

Quinze femmes et deux hommes ont montré des symptômes d’empoisonnement, comprenant des nausées, une tachycardie, des migraines, une agitation, une dyspnée et des insomnies. Une jeune fille de 14 ans a dû être admise aux urgences psychiatriques à cause d’une confusion aiguë. Un homme a développé une psychose après avoir pris les pilules. Des symptômes sévères d’empoisonnement surviennent principalement lorsqu’elles sont prises en association avec d’autres médicaments.

Les patients oublient souvent d’informer leurs médecins qu’ils prennent des produits aux plantes, car ils les considèrent, à tort, comme sans dangers, ou comme "sains". Dieter Müller pense que la consommation de compléments alimentaires contenant de la sibutramine est plus importante que ce qui est enregistré ou connu.

En outre, le lien causal n’est pas reconnu dans de nombreux cas, et le centre d’information antipoison n’est pas consulté. Ainsi, les auteurs pressent les fabricants pour les obliger à déclarer tous les ingrédients et dosages de leurs produits.

- Les charlatans de la santé, Jean-Marie ABGRALL.


Références et notes :

[1] Chinese Slimming Capsules Containing Sibutramine Over The Internet—A Case Series. Deutsches Ärzteblatt International, 2009 ; 106(13) : 218-22.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2017 - Charlatans.info |