Accueil du site > Nouvelles > Le lait cru n’apporte rien de plus

Le lait cru n’apporte rien de plus

Le 27 décembre 2008

Malgré des améliorations significatives de l’hygiène animale ces dernières décennies, le lait non pasteurisé peut toujours être contaminé par des germes rendant les gens malades, préviennent les chercheurs.

Ces dernières années, les partisans du lait cru déclaraient que le lait pasteurisé détruisait les organismes bénéfiques, et que le lait non pasteurisé était sans risques et pouvait réellement prévenir et traiter les maladies de coeur, le cancer et d’autres maladies, explique le Dr Jeffrey LeJeune et Paivi Rajala-Schultz de l’Université de l’Ohio.

Mais en fait, il y a quelques preuves suggérant que les maladies provenant du lait cru pourraient être en augmentation selon les chercheurs. Depuis 1973 jusque 1992 il y a eu une moyenne de 2,4 manifestions de cette sorte annuellement notent-ils, tandis qu’entre 1993 et 2006, il y en avait 5,2 par an.

"Bien qu’une partie de cette augmentation pourrait être le résultat d’une meilleure détection et de comptes-rendus croissants, il est clair que cette maladie associée à la consommation de lait cru est toujours un sujet de santé publique important aux Etats-Unis" notent-ils.

La pasteurisation consiste à chauffer le lait afin de détruire les organismes qui sont la cause de maladies, c’est "la pierre angulaire de la sécurité du lait" notent les chercheurs. En outre, ajoutent-ils, il n’existe aucune preuve que ce processus affecte le contenu nutritionnel du lait.

Les maladies transmises par les vaches, comme la brucellose et la tuberculose bovine, ont été virtuellement éradiquées des bovins, déclarent les chercheurs. Néanmoins, les vaches peuvent transmettre des bactéries qui sont nocives aux êtres humains comme E. coli, la salmonelle et la listéria, sans être malades elles-mêmes, et les éléments nutritifs contenus dans le lait et son pH neutre en fait un excellent terrain de développement pour les bactéries, expliquent LeJeune et Rajala-Schultz. Tandis que le lait froid peut permettre de contrôler la croissance des bactéries, il peut toujours laisser des populations de microbes pathogènes assez importantes pour rendre les gens malades.

Il n’existe aucune preuve établissant que le lait cru apporte quelques bénéfices supplémentaires qui soient à la santé, et il peut être dangereux, préviennent les deux chercheurs, plus particulièrement chez les groupes vulnérables tels que les personnes très jeunes, les malades, les personnes âgées et celles ayant un système immunitaire affaiblit. Même les jeunes adultes en bonne santé peuvent tomber malades à force de boire du lait cru, ajoutent-ils.

- Unpasteurized Milk : A Continued Public Health Threat. Food Safety, January 1, 2009.
- Peut-on encore manger sans avoir peur ? Pierre Feillet
- Les prêcheurs de l’Apocalypse : Pour en finir avec les délires écologiques et sanitaires. Jean de Kervasdoué


Références et notes :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |