Accueil du site > Le Guide Alternatif > Le neurofeedback, un effet placebo ?

Le neurofeedback, un effet placebo ?

Le 7 juin 2016

Le neurofeedback par électroencéphalographie (EEG) est utilisé par des milliers de praticiens et semble améliorer la fonction cérébrale normale et se révéler utile dans la prise en charge de divers troubles mentaux comme l’anxiété et l’alcoolisme. Toutefois, après avoir passé en revue la littérature scientifique disponible et consulté des experts en Europe et aux États-Unis, Robert Thibault et Amir Raz, chercheurs à l’Université McGill, en sont venus à la conclusion que les améliorations cliniques obtenues grâce à cette thérapie parallèle de plus en plus populaire relevaient de l’effet placebo.

Dans un article publié dans la revue Lancet Psychiatry [1], ils soulignent qu’un traitement de neurofeedback simulé permet d’obtenir une amélioration des paramètres étudiés aussi marquée qu’un véritable traitement de neurofeedback par EEG. "Certains patients dépensent des milliers de dollars et consacrent jusqu’à six mois de leur vie à l’entraînement du cerveau par neurofeedback", affirme Robert Thibault. "Or, ils tentent de maîtriser des processus cérébraux difficiles à appréhender."

Les chercheurs devront maintenant examiner les facteurs psychologiques et sociaux à l’origine de l’amélioration clinique observée à la suite de ces traitements, et étudier la façon d’en tirer parti "d’une façon qui soit à la fois judicieuse sur le plan scientifique et acceptable sur le plan de l’éthique", précisent les auteurs de l’étude. Un espoir se profile toutefois à l’horizon : les premières données recueillies sur le neurofeedback par imagerie par résonance magnétique fonctionnelle semblent indiquer que cette forme de traitement, contrairement au neurofeedback par EEG, pourrait constituer une avenue prometteuse, bien qu’encore expérimentale, vers l’autorégulation du cerveau.


Références et notes :

[1] When can neurofeedback join the clinical armamentarium ? Robert Thibault, Amir Raz. The Lancet Psychiatry, Vol. 3, No. 6, pp 497–498, 2016.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2016 - Charlatans.info |