Accueil du site > Science > Le régime des quatre groupes sanguins n’a aucune valeur scientifique

Le régime des quatre groupes sanguins n’a aucune valeur scientifique

Le 16 janvier 2014

Des chercheurs de l’Université de Toronto ont démontré que la théorie sous-jacente au régime populaire des quatre groupes sanguins, aussi connue sous le nom de "régime D’Amado" d’après un naturopathe qui l’aurait conçue – qui affirme que les besoins nutritionnels de chacun varient selon leur groupe sanguin – n’a aucune validité. Ils ont publié les résultats de leur étude dans le journal scientifique PLoS One [1].

"À partir des données provenant de 1455 participants, nous n’avons trouvé aucune preuve qui confirme la théorie du régime des quatre groupes sanguins" explique l’auteur de l’étude, le Dr. Ahmed El-Sohemy, Professeur à la Chair de Recherche en Nutrigénomique de l’Université de Toronto.

"La façon dont un individu réagit à l’un de ces régimes n’a absolument rien à voir avec son type de groupe sanguin, mais a tout à voir avec sa capacité à respecter un régime alimentaire végétarien raisonnable ou faible en sucres" dit-il.

Les chercheurs ont trouvé que les associations qu’ils ont observées entre chaque régime des quatre types de groupes sanguins (A, B, AB, O) et les marqueurs de la santé sont indépendantes du groupe sanguin de la personne.

Le régime des quatre groupes sanguins a été popularisé par le livre 4 Groupes sanguins, 4 régimes écrit par un naturopathe, Peter D’Adamo. La théorie sous-jacente à ces régimes est que les groupes sanguins ABO devraient correspondre aux habitudes alimentaires de nos ancêtres, et que les individus avec différents groupes sanguins auraient un processus de digestion différent des aliments. Selon cette théorie, les individus qui adhèrent à un régime spécifique selon leur groupe sanguin pourraient améliorer leur santé et réduire leur risque de maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires. Son livre avait été traduit en 52 langues et vendu à des millions d’exemplaires, bien que sa théorie ne repose sur aucun élément de preuve scientifique.

Les chercheurs de l’Université de Toronto ont pris un échantillon de population principalement constitué de jeunes adultes en bonne santé qui ont fourni une information détaillée sur leurs habitudes alimentaires, et ont été prélevés d’un échantillon de sang qui a permis d’isoler leur ADN pour déterminer leur groupe sanguin, ainsi que leurs niveaux de facteurs de risques cardio-métaboliques comme l’insuline, le cholestérol et les triglycérides. Leurs scores alimentaires ont été calculés à partir des aliments listés dans le livre D’Adamo pour déterminer leur adhésion relative à chacun des quatre régimes des groupes sanguins.

Le chercheur déclare que le fait qu’il n’y ait aucune preuve scientifique en faveur de cette théorie ne veut pas dire que les régimes eux-mêmes ne fonctionnent pas, indépendamment de la théorie. "Il n’y a seulement pas de preuve, ni d’un côté ni d’un autre. C’était une hypothèse étonnante, ainsi voulions-nous la mettre à l’épreuve. Nous pouvons désormais dire sans crainte que l’hypothèse des régimes des quatre groupes sanguins est fausse". L’an dernier déjà, une étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition [2] n’avait trouvé aucune preuve pour soutenir le régime selon les groupes sanguins, et avait appelé à refaire d’autres études scientifiques rigoureuses pour le confirmer.


Références et notes :

[1] ABO Genotype, ’Blood-Type’ Diet and Cardiometabolic Risk Factors. Jingzhou Wang, Bibiana García-Bailo, Daiva Nielsen, Ahmed El-Sohemy. PLOS One.

[2] Blood type diets lack supporting evidence : a systematic review. Leila Cusack, Emmy De Buck, Veerle Compernolle, Philippe Vandekerckhove. Am J Clin Nutr, 2013 98 : 1 99-104. doi:10.3945/ajcn.113.058693

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |