Accueil du site > Suppléments > Le reiki : ni plausible, ni efficace, ni sans danger

Le reiki : ni plausible, ni efficace, ni sans danger

Le 23 avril 2013

Par Edzard Enrst

Le reiki est une forme de traitement qui repose sur l’hypothèse qu’une espèce d’"énergie" déterminerait notre santé. Dans ce contexte, il faut mettre le terme "énergie" entre guillemets parce qu’il ne s’agit pas de l’énergie dont parle le physicien. Il s’agit ici d’une entité beaucoup plus mystique, une forme de vitalité supposée être essentielle à la vie. Personne n’a été en mesure de définir ni de quantifier cette "énergie", elle défie les systèmes de mesure scientifiques et est biologiquement improbable. Ces circonstances font du reiki l’une des thérapies les moins plausibles dans la trousse à outils de la médecine alternative.

Les praticiens du reiki (qui préfèrent se faire appeler "Maitres reiki") arriveraient à canaliser cette "énergie" dans leur patient ce qui, en retour, stimulerait le processus de guérison pour n’importe quel état à traiter. Aux yeux de ceux qui croient en ce genre de choses, le reiki est de ce fait une véritable panacée : il peut tout soigner !

Les éléments de preuve clinique pour ou contre le reiki sont très clairs, comme on pouvait s’y attendre après avoir réalisé combien ses concepts sous-jacents viennent d’une autre planète. De nombreuses études sont disponibles, mais la plupart sont de médiocre qualité. Leurs résultats tendent à suggérer que les patients tirent des bénéfices après une séance de reiki, mais ils excluent rarement la possibilité que cela puisse être dû à l’effet placebo ou à des effets non spécifiques. Les études qui sont rigoureuses montrent plutôt clairement que le Reiki est un placebo. Une revue [1] conclut que "les preuves ne sont pas suffisantes pour suggérer que le Reiki est un traitement efficace pour quelque condition qui soit… la valeur du Reiki demeure improuvée".

Suite à la publication de cet article, un certain nombre de nouvelles études a été publié. Dans l’une d’elle [2], les chercheurs voulaient explorer un programme de formation à la thérapie du Reiki pour le personnel soignant en pédiatrie. Une série de classes de formation de Reiki ont été offertes par un maitre Reiki. À la fin du programme, des sondages ont été réalisés pour obtenir un retour des participants au regard de son efficacité.

Dix-sept familles ont accepté de participer et 65% d’entre elles ont suivi trois séances de Reiki. Elles ont rapporté que le Reiki avait bénéficié à leur enfant en améliorant son confort (76%), en les relaxant (88%) et en soulageant leur douleur (41%). Tous les personnels soignants pensaient que le fait de devenir un participant actif dans les soins de son enfant était important. Les auteurs de cette étude ont conclu qu’"un programme de formation au Reiki à l’hôpital pour le personnel soignant en vue de traiter des patients hospitalisés en pédiatrie est faisable et peut positivement impacter les patients et leurs familles. Il faudrait davantage d’études plus rigoureuses concernant les bénéfices du Reiki dans la population pédiatrique".

Les études de ce genre abondent dans le monde parallèle de la médecine "énergétique". De telles investigations font un tort indicible : elles convainquent les personnes sans esprit critique que la guérison "énergétique" est une approche rationnelle et efficace, à tel point que même l’armée commence à y avoir recours.

Les défauts dans les études comme celle-ci-dessus sont trop évident pour qu’il soit besoin de les mentionner. Comme la plupart des études dans ce domaine, cette nouvelle étude ne prouve rien d’autre que le fait qu’une recherche de mauvaise qualité induira en erreur tous ceux qui croient en ses résultats.

Mais on pourrait objecter, "et alors ?" Si un patient tire un bénéfice d’une thérapie bidon mais sans dangers, pourquoi pas ? Je ne suis pas d’accord avec ce point de vue. Car le Reiki, comme toutes les autres formes étranges de guérison "énergétique" est tout à fait capable de faire du tort.

Certains fanatiques peuvent avoir recours à ces traitements placébo comme véritables thérapies alternatives qu’ils considèrent comme efficaces. Cela signifierait que la condition prise en charge par eux resterait non traitée ce qui, dans le pire des cas, pourrait même conduire des patients vers la mort. Le plus important vient d’un autre risque : faire croire aux gens en des "énergies" mystiques sape la rationalité d’un point de vue plus général. En ce cas, le tort causé à la société serait incalculable et aller bien au-delà du seul domaine de la santé.


Références et notes :

[1] Effects of reiki in clinical practice : a systematic review of randomised clinical trials. Lee MS, Pittler MH, Ernst E . Int J Clin Pract. 2008 Jun ;62(6):947-54. doi : 10.1111/j.1742-1241.2008.01729.x. 2008.

[2] Reiki training for caregivers of hospitalized pediatric patients : a pilot program. Kundu A, Dolan-Oves R, Dimmers MA, Towle CB, Doorenbos AZ. Complement Ther Clin Pract. 2013 Feb ;19(1):50-4. doi : 10.1016/j.ctcp.2012.08.001. 2012.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2016 - Charlatans.info |