Accueil du site > Suppléments > Le sélénium n’est pas utile avec une bonne alimentation

Le sélénium n’est pas utile avec une bonne alimentation

Le 31 janvier 2013

Une revue systématique publiée dans la Cochrane Library [1] a trouvé que chez les adultes qui sont assez nourris, les éléments de preuve ne confirment pas l’utilité d’une prise de sélénium complémentaire pour prévenir les maladies cardiovasculaires. Cette analyse suggère que le fait de prendre des suppléments de sélénium ne diminue pas les risques qu’a une personne de développer une maladie cardiovasculaire, bien que la plupart des preuves se limitent actuellement à une population d’adultes Américains en bonne santé.

L’alimentation est le facteur clé pouvant influencer les maladies cardiaques. Le sélénium est un élément alimentaire pouvant potentiellement jouer un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires en protégeant contre le stress oxydatif et l’inflammation. C’est un complément alimentaire populaire qui est souvent donné pour tenter d’empêcher toute maladie cardiovasculaire, mais les preuves que ça fonctionne sont faibles. En outre, il y a un problème sur le fait de consommer trop de sélénium qui pourrait augmenter le risque qu’une personne ait du diabète de type 2, surtout chez les individus ayant trop de sélénium.

Les chercheurs ont analysé les données de 12 études qui ensembles concernaient 19715 personnes. Comparé aux placébos, le fait de prendre du sélénium n’a pas conduit à des différences statistiquement significatives du risque de décès causés par des maladies cardiovasculaires ni d’autre cause, ni dans la fréquence des problèmes cardiaques. Bien que les suppléments étaient associés à une petite augmentation du risque de diabète de type 2, cette augmentation n’était pas suffisamment importante pour être statistiquement significative. Les effets secondaires comprenaient une alopécie et une dermatite.

"Les éléments de preuve disponibles aujourd’hui ne confirment pas l’utilisation de suppléments de sélénium afin de prévenir les maladies cardiovasculaires chez les populations bien nourries" dit Saverio Stranges l’un des auteurs de l’étude de l’Université de Warwick. "Le fait de prendre des suppléments de sélénium n’est probablement ni bénéfique ni dangereux, mais étant donné le manque d’études à ce jour, nous ne pouvons pas exclure que certains faibles niveaux soient la cause d’une augmentation du diabète de type 2, au moins chez les individus qui ont déjà beaucoup de sélénium".

La plupart des preuves sur le sélénium et le risque de maladies cardiovasculaires se limite aux adultes Américains qui ont déjà des niveaux suffisants de sélénium dans leur alimentation de tous les jours. Les études que les chercheurs ont passées en revue impliquent des individus en bonne santé plutôt que des groupes qui pourraient être prédisposés aux carences en sélénium. "Nous avons besoin de savoir quels effets ont les suppléments de sélénium sur les populations moins bien nourries où la consommation alimentaire de l’élément est faible" dit Stranges. "Cependant, le recours sans distinction et largement répandu des compléments alimentaires de sélénium chez les individus et les populations ayant un statut correct ou élevé en sélénium n’est pas justifié et ne devrait pas être encouragé."


Références et notes :

[1] option1 Selenium supplementation for the primary prevention of cardiovascular disease. Karen Rees , Louise Hartley , Camilla Day , Nadine Flowers , Aileen Clarke, Saverio Stranges, Cochrane Library, 2013.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |