Accueil du site > Nouvelles > Les OGM en danger à cause des groupes de pression

Les OGM en danger à cause des groupes de pression

Le 27 septembre 2011

Une étude [1] suggère que des groupes de pressions puissants (lobbies), opposés aux aliments et produits génétiquement modifiés, menacent l’acceptation de la technologie par le public en Europe.

Ils sont aussi la cause d’un retard de l’Europe en réponse au challenge mondial de la sécurité des produits alimentaires pour les générations actuelles et à venir, affirment les chercheurs.

A partir d’une décennie d’éléments de preuve, des chercheurs de l’Université d’Edinbourg et de Warwick affirment que la régulation sur les céréales OGM en Europe devient de moins en moins démocratique, et repose moins sur des éléments de preuve scientifique depuis les années 1980.

Des groupes anti-OGM comme des groupes de pressions issus de l’alimentation ou agriculture biologique, et des organisations non gouvernementales (ONG), dominent le processus de prise de décision, affirment-ils, ce qui résulte en une plus grande restriction de la recherche dans le domaine des biotechnologies vertes, et un retard dans son développement en Europe en comparaison de la plupart des autres régions du monde.

Certains pays développés résistent aux céréales génétiquement modifiées, même si elles peuvent représenter un bénéfice en termes de perte de céréales et d’augmentation des récoltes grâce aux biotechnologies, ceci parce qu’ils ne seront pas en mesure de vendre leur production en Europe, concluent les chercheurs.

Le professeur Joyce Trait de l’Université d’Edimbourg déclare : "à une époque où un nombre croissant de personnes vivent la faim au ventre, et de changements climatiques qui menacent les céréales, le système qui régule les sources de l’alimentation génétiquement modifiée devrait davantage reposer sur des éléments de preuve scientifique, et être moins sujet à l’influence de groupes et lobbies politiquement et idéologiquement motivés."

- Faucheurs de science : Les fanatiques sont dans nos campagnes. Gil Rivière-Wekstein.
- Ogm : Pas de Quoi Avoir Peur ! Joudrier Philippe.


Références et notes :

[1] Global food security and the governance of modern biotechnologies. Joyce Tait & Guy Barker. EMBO reports, 12, 763-768.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |