Accueil du site > Science > Les études financées par l’industrie sont plus entachées de défauts

Les études financées par l’industrie sont plus entachées de défauts

Le 17 décembre 2012

Selon une revue systématique de Cochrane [1], les études qui rapportent les résultats des études cliniques financées par des entreprises présentent une image plus favorable des effets des médicaments et des dispositifs médicaux que les études cliniques non financées par des entreprises. Les chercheurs lancent un appel pour repenser la façon dont ces défauts de l’industrie sont repris dans les recommandations et les revues médicales.

Les résultats des études cliniques influencent les recommandations que font les médecins sur les médicaments et les autres interventions médicales. Ainsi, il est important que les études soient conçues, dirigées et rapportées sans partis pris en faveur de produits particuliers. Le fait que les études soient de plus en plus financées par l’industrie rend plus difficile de s’assurer que c’est toujours le cas.

Un sponsor industriel peut influencer les résultats et la façon dont ils sont rapportés pour présenter sa compagnie et ses produits sous de meilleurs auspices, en rapportant par exemple de manière sélective des résultats positifs. Des revues passées avaient déjà montré que les essais cliniques sur des médicaments qui étaient financés par des entreprises produisaient des résultats plus favorables, mais les chercheurs voulaient élargir ces éléments de preuve aux appareils médicaux, et savoir si de nouvelles conditions pour l’enregistrement des études cliniques faisaient la différence.

Les chercheurs ont réalisé une revue systématique de 48 études sur des médicaments et des matériels médicaux. Les médicaments et les appareils étudiés étaient prescrits pour une large gamme de maladies et de conditions différentes, depuis les maladies cardiovasculaires jusqu’aux troubles psychiatriques, et ont été comparés aux placébos ou à d’autres traitements. Les études financées par des laboratoires ont rapporté plus de bénéfices et moins d’effets secondaires comparées aux études qui n’étaient pas financées par l’industrie. Les articles qui décrivaient les études financées par des entreprises présentaient des conclusions générales plus favorables, et les résultats et les conclusions dans ces articles étaient moins susceptibles de concorder.

"Les résultats de notre analyse suggèrent que les études sur les médicaments et les appareils financées par l’industrie sont plus souvent favorables aux produits de celui qui les finance que les études non financées par des entreprises" dit le chercheur Andreas Lundh du Centre Cochrane du Nord à Copenhague. "Ces conclusions résonnent avec les appels à un meilleur accès à l’information sur la façon dont les études sont conçues et sur les données brutes".

L’influence possible du financement des études n’est pas toujours prise en compte dans les recommandations médicales et dans les évaluations de l’efficacité des médicaments et des appareils médicaux. Les chercheurs suggèrent que les directives et les examens, y compris les revues de Cochrane, pourraient améliorer la transparence en révélant les financements lorsque les résultats des études payées par des laboratoires sont rapportés, et en considérant le financement de l’industrie comme un facteur qui augmente le risque de biais.

"Le parrainage de l’industrie devrait être rapporté dans les études originales publiées, mais il doit aussi être pris en compte quand les résultats sont rapportés ailleurs" dit Lisa Béro, l’auteure de l’étude. "Si nous sommes d’accord pour dire que les financements des sociétés est une importante source de biais, alors nous avons besoin de repenser le développement de meilleures méthodes de compte-rendu, d’évaluation et de traitement des défauts de l’industrie dans les revues systématiques qui puissent évaluer les effets des médicaments et des matériels".


Références et notes :

[1] Industry sponsorship and research outcome. Andreas Lundh , Sergio Sismondo , Joel Lexchin , Octavian A Busuioc, Lisa Bero. The Cochrane Collaboration. 2012.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |