Accueil du site > Le Guide Alternatif > Les fleurs de Bach

Les fleurs de Bach

Le 14 octobre 2008

Infusions de plantes hautement diluées censées soigner les déséquilibres émotionnels supposés être la cause de toutes les maladies humaines

Les concepts

Le concept a été développé par Édouard Bach, qui était microbiologiste à l’Hôpital Homéopathique Royal de Londres au début du 20° siècle. Inspiré par les principes de l’homéopathie, Bach identifia 38 remèdes à base de fleurs, chacun correspondant a un trouble émotionnel comme la dépression, la peur, la solitude ou l’hypersensibilité. Administrer le remède qui convient, croyait-il, guérirait le trouble émotionnel et par conséquent la maladie physique ou psychologique y relative.

Par exemple, la bruyère est utilisée pour traiter l’égocentrisme et le chèvrefeuille serait un antidote pour ceux qui vivent trop dans le passé. De la même façon, la rose sauvage est supposée aider dans les cas d’apathie, et la verveine traiterait le problème opposé d’excitation.

Les élixirs aux fleurs ("Les Élixirs floraux de Bach" est le nom commercial) sont fabriqués en mettant des fleurs fraichement cueillies dans de l’eau de source. Ensuite, de l’alcool est ajouté pour faire les élixirs, qui sont semblables à des remèdes homéopathiques en étant tellement dilués qu’aucune action pharmacologique n’est concevable.

Les deux écoles déclarent travailler grâce à un prétendu transfert d’"énergie". Pourtant, les homéopathes restent inflexibles sur le fait que les fleurs de Bach sont fondamentalement différentes : la succussion (le fait de les secouer violemment) ne fait pas partie du processus de fabrication des fleurs de Bach, et leur prescription ne suit pas le principe du " semblable qui soigne le semblable".

Les élixirs floraux de Bach peuvent être achetés directement en magasin, mais les adeptes affirment qu’il vaut mieux passer par un praticien "entraîné". Le thérapeute sera plus à même d’identifier le déséquilibre émotionnel sous-jacent, qui, ensuite, déterminera le choix du remède. Les fleurs de Bach sont aussi recommandées aux personnes en bonne santé dans le but de les protéger de la maladie.

Quelles sont les preuves ?

Plusieurs études rigoureuses ont été réalisées sur les élixirs de fleurs de Bach. Aucune n’a montré que cette thérapeutique était plus efficace qu’un placebo pour ce qui est de soigner des maladies ou de soulager des symptômes. Étant donné que les remèdes sont hautement dilués, les effets secondaires n’existent pas (hormis celui de remplacer des soins efficaces et urgents par les fleurs de Bach).

Conclusion

Les fleurs de Bach reposent sur des concepts qui entrent en contradiction avec le savoir médical actuel. Les données issues des études n’ont pas réussi à démontrer d’autres effets que des réponses placebos. Les fleurs de Bach ne sont donc que perte d’argent et de temps.

- Les fleurs de Bach... enquête au pays des élixirs. Richard Monvoisin.
- Histoires parallèles de la médecine. Des Fleurs de Bach à l’ostéopathie. Thomas Sandoz.


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2016 - Charlatans.info |