Accueil du site > Nouvelles > Les gens dépensent des millions dans des produits charlatanesques.

Les gens dépensent des millions dans des produits charlatanesques.

Le 26 novembre 2008

Un expert en nutrition publie dans le British Medical Journal [1] que tous les ans, des gens atteints d’obésité gaspillent des millions d’Euros dans des produits nutritionnels qui les "aideraient" à perdre du poids, mais qui sont totalement inefficaces.

Le Professeur Lean de l’Université de Glasgow espère qu’une nouvelle directive Européenne sur les pratiques commerciales déloyales, adoptée cette année au Royaume-Uni, protègera correctement les consommateurs les plus vulnérables, trompés par l’achat de ces produits alimentaires, ou ces suppléments, dans leur volonté de combattre leur maladie.

Contrairement aux médicaments, les produits alimentaires qui sont vendus sous des arguments de santé, ne sont pas soumis aux mêmes études et contrôles rigoureux, et les consommateurs sont très souvent trompés.

Il est déjà illégal de faire des déclarations non prouvées sur la composition et la fonction nutritionnelle des produits alimentaires, par exemple qu’ils sont faibles en graisses, riches en fibres ou aident à réduire le cholestérol, et il est aussi illégal de déclarer qu’un aliment peut traiter ou prévenir toute sorte de maladie, y compris l’obésité. Cependant, de nombreuses déclarations non prouvées sont toujours faites, ou sous-entendues. Un marketing trompeur peut se trouver dans les noms des marques et les images sur les emballages, dans les noms des produits ou des magasins, sur les sites internet, qui suggèrent que les produits permettent de contrôler son poids, sont amaigrissants ou sont "des produits santé", alors qu’il n’y a aucune preuve.

Lean affirme que les personnes en surpoids sont trompées et gaspillent des millions d’euros tous les ans dans des produits qui ne peuvent pas les aider. En 2000, 35 milliards de dollars ont été dépensés dans des produits pour maigrir, la plupart d’entre eux faisant des déclarations mensongères ou fausses.

"L’exploitation commerciale des patients vulnérables par des médicaments charlatanesques" prendra fin avec l’introduction de la nouvelle directive Européenne dit Lean. Cependant, les lois ont besoin d’être renforcées de manière préventive afin de permettre aux médecins et aux consommateurs de progresser face à ces maladies avec confiance, avec des traitements et des programmes de régimes efficaces et prouvés scientifiquement.

Il souligne que, des centaines de produits vendus actuellement pour "aider" les gens à perdre du poids, seuls les régimes limitant les calories absorbées associés à de l’exercice, les médicaments orlistat et sibutramine, et dans certains cas la chirurgie bariatrique (gastroplastie), sont sûrs, efficaces et bon marché. Le reste, ajoute-t-il, sont soit inefficaces, soit dangereux.

Les nouveaux règlements "pourraient aider cette bataille contre l’obésité, en interdisant les publicités en Europe qui encouragent les enfants à acheter des produits très caloriques, sucrés ou gras, ou de harceler leurs parents pour les acheter" dit-il.

- N’avalons pas n’importe quoi ! (Comment l’industrie alimentaire s’engraisse en nous vendant de l’allégé, de l’enrichi, du sans-sucre). Fabiola Flex.
- Maigrir à tout prix ?


Références et notes :

[1] Trading regulations and health foods. BMJ 2008 ;337:a2408.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2017 - Charlatans.info |