Accueil du site > Science > Les méthodes de blanchiment dentaire maison marchent-elles vraiment (...)

Les méthodes de blanchiment dentaire maison marchent-elles vraiment ?

Le 3 novembre 2014

Le fait de vous brosser les dents avec une mixture à base de fraise et de bicarbonate de soude, ce que de nombreuses vidéos sur Youtube ou de sites internet et autres magazines recommandent comme étant un moyen naturel, bon marché et facile à faire soi-même pour illuminer le sourire, ne blanchit en fait pas les dents, et cela peut même au contraire les fragiliser.

Dans un passé pas si lointain, les citrons avaient aussi été recommandés comme agents de blanchiment des dents. Cependant, des chercheurs avaient rapidement découvert que la forte concentration des citrons en acide citrique rendait leur jus suffisamment acide pour que cela érode potentiellement les dents.

"Les fraises contiennent aussi une forte concentration en acide citrique, avec des quantités faibles d’acide malique, qui dépendent notamment des conditions de maturité et de stockage", explique So Ran Kwon, l’auteur de l’étude [1] et chercheur dans le domaine du blanchiment dentaire à l’Université de l’Iowa. "Cependant, je suppose que l’acide malique n’est pas bien connu par le public, et que cela a créé une espèce de mythe qu’il serait différent de l’acide citrique, et que cela marcherait mieux et serait plus sûr."

La question de savoir si cette mixture de fraise et de bicarbonate de soude était efficace est apparue pendant une conférence de l’Association Américaine de la Recherche Dentaire en 2012 en Floride. "Bien que nous étions un groupe de chercheurs internationaux et nationaux à cette époque, personne n’avait de réponse définitive. Ce qui nous a poussé à faire des recherches sur ces approches dites ’naturelles’ de blanchiment maison des dents."

Pour vérifier si la stratégie de la fraise associée au bicarbonate de soude pouvait marcher, la chercheuse a étalé ce mélange sur 20 molaires humaines récemment extraites pendant 5 minutes, puis les a doucement brossées. Elle a répété cette procédure trois fois par jour pendant 10 jours, tel que le recommandaient tous ceux qui essayaient cette recette maison.

Les expériences ont trouvé que les dents brossées avec la formule à base de fraise et de bicarbonate de soude n’ont pas montré de véritable blanchiment, testés par des tests de mesure de la couleur bien connus, et par un examen via un instrument scientifique, le spectrophotomètre, qui détecte les couleurs. La mixture n’a fait qu’éliminer les dépôts superficiels des dents.

Les scientifiques ont aussi fait cette expérience sur trois autres groupes de molaires humaines, qu’ils ont soumis à d’autres remèdes de blanchiment dentaires : des rubans de blanchiment, des produits délivrés sur ordonnance pour blanchir les dents et une procédure semblable à celle des dentistes professionnels. Toutes ces procédures ont produit un blanchiment perceptible, disent les chercheurs.

La raison principale qui fait que le mélange de fraise et de bicarbonate de soude ne marche pas est que cette mixture ne contient pas d’éléments chimiques tels que le peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) ni de peroxyde de carbamide, qui sont des ingrédients clés dans les produits de blanchiment des dents.

"Le seul bénéfice de cette méthode, présentée comme une ’méthode de grand-mère’, fraises et bicarbonate de soude, est que bien qu’elle semble rendre les dents plus blanches, cela vient de ce que vous venez de retirer l’accumulation de plaque dentaire sur les dents", explique Kwon. "Mais il faut quelque-chose qui pénètre vraiment dans les dents pour en décomposer les molécules des taches. Sans cela, vous n’obtenez que quelque-chose de superficiel, mais pas un blanchiment de l’intérieur, comme ce qui est véritablement recherché."

En outre, la formule à base de fraise et de bicarbonate de soude a un inconvénient majeur : elle diminue la surface de dureté des dents jusqu’à 10 %, à cause de l’effet corrosif de l’acide citrique dans le fruit [2]. La chercheuse précise qu’il peut y avoir d’autres recettes de grand-mère pour blanchir les dents, mais que ce blanchiment est la conséquence de l’action de différents éléments chimiques, qui décomposent les molécules des taches incrustées dans la structure dentaire, et dont les dents doivent se débarrasser. Or cette procédure prend du temps.

"Il peut exister des ingrédients naturels qui éclaircissent les dents, mais le temps d’application devrait être vraiment prolongé pour pouvoir constater un blanchiment, ce qui pourra peut-être faire l’objet de recherches futures", conclut la chercheuse.


Références et notes :

[1] Efficacy of Do-It-Yourself Whitening as Compared to Conventional Tooth Whitening Modalities : An In Vitro Study. SR Kwon, M Meharry, U Oyoyo, Y Li. Operative Dentistry.

[2] Effect of various tooth whitening modalities on microhardness, surface roughness and surface morphology of the enamel. So Ran Kwon, Steven R. Kurti, Udochukwu Oyoyo, Yiming Li. Odontology.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |