Accueil du site > Nouvelles > Les oeufs produits en cage et à l’air libre sont nutritionnellement (...)

Les oeufs produits en cage et à l’air libre sont nutritionnellement identiques

Le 27 août 2011

Les œufs produits par des poules élevées en liberté sont souvent perçus par le public comme étant nutritionnellement supérieurs aux œufs obtenus par celles vivant en batterie dans des cages. Cependant, une étude de la Poultry Science Association remet en cause cette perception populaire, et n’a pas trouvé de différences essentielles dans la qualité nutritionnelle des œufs produits par les poules quelque-soit leur mode d’élevage. Les résultats ont aussi montré que les niveaux de cholestérol dans tous les œufs étaient plus faibles que ce que donnaient les recommandations du Département de l’Agriculture US, ce qui les obligera à revoir leurs estimations.

L’étude [1] du Dr. Kenneth Anderson de l’Université de Caroline du Nord, a collecté ses données en 2008 et 2009.

"L’élément clé à retenir de cette étude est qu’un œuf, où qu’il soit produit, est un produit très nutritif. Les œufs provenant d’une production dans un environnement en liberté contiennent plus de graisses totales que les œufs produits par des poules en batterie, mais ils n’ont pas plus de cholestérol. Peut-être que le résultat le plus frappant était que les œufs produits aussi bien en liberté qu’en cage avaient des niveaux de cholestérol plus faibles que ce qu’on croyait, obligeant à réviser à la baisse la base de données pour l’actualiser à 185 mg par œuf au lieu de 213 mg" dit le Dr Anderson.

L’étude

Le Dr. Anderson a réalisé son étude en Caroline du Sud avec plus de 400 jeunes poules brunes. Les jeunes poules ont été élevées en accord avec l’environnement étudié (en cage ou en liberté). Des programmes alimentaires d’élevage identiques ont été utilisés pour les poules élevées en batterie et en liberté, à la seule différence que le dernier groupe avait accès à un enclos, un mélange de foins provenant de fourrages de différentes saisons.

Les jeunes poules prévues pour vivre en liberté étaient couvées sur une litière jusqu’à 12 semaines d’âge, puis étaient déplacées dans un environnement en liberté. A 17 semaines, elles étaient déplacées dans l’un des trois enclos de production en liberté. Un modèle parallèle était suivi pour les poulettes en cage, qui étaient élevées dans des environnements clos, puis à 17 semaines assignées dans l’un des trois groupes en cage. Tous les autres paramètres de l’élevage étaient maintenus comme les plus identiques possibles.

Résultats de la recherche

Des échantillons d’œuf ont été collectés à 50, 62 et 74 semaines d’âge durant la vie de production des animaux, et envoyés à quatre laboratoires différents habituellement utilisés pour l’analyse des nutriments des œufs. Les résultats ont montré qu’il n’y avait pas d’influence de l’environnement (cages ou liberté) sur les niveaux de vitamine A ou vitamine E des œufs.

Cependant, les niveaux de béta-carotène étaient plus importants dans les œufs produits par les volailles en liberté, ce qui, selon le Dr Anderson, pourrait avoir contribué à cette couleur plus sombre observée dans ces œufs pendant l’étude. L’étude n’a pas trouvé non plus de différence dans les contenus en cholestérol entre les œufs produits en cage ou en liberté.

Sur la base de ces résultats, le Dr Anderson a conclu qu’il ne pouvait pas être établi d’avantage nutritionnel significatif des œufs produits par des poules élevées en liberté sur celles élevées en batterie.


Références et notes :

[1] Comparison of Fatty Acid, Cholesterol, and Vitamin A and E Composition in Eggs from Hens Housed in Conventional Cage and Range Production Facilities. Poultry Science.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |