Accueil du site > Suppléments > Les suppléments d’isoflavone de soja ne protègent pas contre le cancer du (...)

Les suppléments d’isoflavone de soja ne protègent pas contre le cancer du sein

Le 5 février 2012

Les suppléments d’isoflavone de soja ne réduisent pas la prolifération des cellules cancéreuses dans le sein. C’est ce à quoi est arrivée une étude clinique randomisée, publiée dans le journal Cancer Prevention Research [1].

Le chercheur Seema Khan, professeur de chirurgie au Centre du Cancer de l’Université de Northwestern, déclare que les résultats de cette étude sont en accord avec les résultats des études précédentes qui avaient été conçues pour tester les bénéfices des compléments alimentaires dans le cadre de la prévention du cancer.

"Dit plus simplement, les compléments alimentaires ne sont pas des aliments. Bien que les aliments à base de soja aient montré avoir des effets protecteurs, nous ne retrouvons pas les mêmes effets avec une supplémentation en composants isolés de soja, ainsi cela ne vaut sans soute pas la peine de continuer à tester les compléments alimentaires au soja", dit Kahn.

Il ajoute que les suppléments de bêta-carotène et de sélénium ont aussi montré ne pas apporter de bénéfices dans les études de prévention contre le cancer du poumon.

"Les aliments sont très complexes, et il y a probablement des éléments instables que nous n’avons pas identifiés et qui sont protecteurs contre le cancer" dit Khan.

Pour cette étude, Khan et ses collègues ont réparti au hasard 98 femmes pour recevoir soit différents suppléments de soja soit un placebo. Les isoflavones sont des constituants des aliments au soja dont on pense qu’ils ont une activité anti-œstrogène.

Ces femmes avaient plus de 4000 cellules épithéliales de cancer du sein identifiées par une biopsie par ponction à aiguille fine. À six mois, les chercheurs ont évalué les niveaux de Ki-67, une protéine connue comme étant un marqueur de la croissance des cellules cancéreuses. Dans la population en général, aucune différence n’a été trouvée après six mois dans les deux groupes. Cependant, parmi les femmes ménopausées, le niveau de Ki-67 a augmenté de 1,71 à 2,18, ce qui suggère un possible effet négatif de la consommation de suppléments.


Références et notes :

[1] Soy Isoflavone Supplementation for Breast Cancer Risk Reduction : A Randomized Phase II Trial. Cancer Prev Res Fev. 2012 5:309-319.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2016 - Charlatans.info |