Accueil du site > Suppléments > Pas d’effet de l’extrait d’écorce de pin sur le coeur

Pas d’effet de l’extrait d’écorce de pin sur le coeur

Le 28 septembre 2010

Selon un compte rendu publié dans les Archives of Internal Medicine [1] le recours à l’extrait d’écorce de pin, à des doses de 200 milligrammes par jour, est sans danger mais n’améliore pas les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires.

"Bien que les stratégies traditionnelles comme la prescription de médicaments, les changements alimentaires et l’activité physique aient fait la preuve de leurs bénéfices pour ce qui est de réduire le risque de maladie cardiovasculaire, une population importante est toujours à la recherche de thérapies alternatives avec les compléments alimentaires, pour diminuer ce risque cardiovasculaire" notent les auteurs de l’étude.

Certaines preuves confirment l’utilité de certains suppléments, comme l’huile de poisson. Cependant, les preuves concernant la sécurité et l’efficacité sont absentes pour ce qui est des autres suppléments supposés réduire les risques cardiovasculaires, y compris ceux contenant des flavonoïdes prédominants dans les extraits de grenade, de graines de raisin et d’écorce de pin. Selon les auteurs : "l’écorce de pin pourrait avoir des bénéfices cardiovasculaires potentiels, notamment pour la tension."

Rebecca Drieling de l’Université de Stanford et ses collègues, ont réalisé une étude clinique randomisée, en double aveugle et contrôlée contre placébo sur les suppléments d’écorce de pin. Un total de 130 individus, ayant des risques importants de maladie cardiovasculaire, ont été assignés au hasard pour prendre soit 200 milligrammes d’extrait d’écorce de pin soit un placebo tous les jours pendant 12 semaines. On a demandé aux participants de ne pas perdre de poids, de ne pas modifier leur alimentation ni de prendre d’autres médicaments ou compléments alimentaires pendant l’étude. La tension sanguine et les autres facteurs de risque ont été évalués au début de l’étude, à six et à 12 semaines.

Les facteurs de risque fondamentaux pour la maladie de cœur étaient les mêmes dans le groupe prenant de l’écorce de pin que dans le groupe placebo. A la fin de l’étude, la tension avait diminué d’un millimètre de mercure chez les patients prenant l’écorce de pin, et de 1,9 millimètre chez ceux ayant pris le placébo. Les autres facteurs de risque, l’indice de masse corporelle, les niveaux de cholestérol, les enzymes du foie, la taille des particules de cholestérol et les niveaux d’insuline, de lipoprotéines, de glucose à jeun et des marqueurs de la protéine C-réactive, n’étaient pas différents entre les deux groupes.

Les chercheurs ont évalué la tension sanguine dans des sous-groupes de participants avec des risques élevés de maladie cardiovasculaire, et n’ont toujours pas trouvé de différences entre ceux qui prenaient l’écorce de pin et ceux qui ont pris le placebo.

Bien que biologiquement il soit possible que l’extrait d’écorce de pin puisse réduire la tension sanguine à travers sa capacité à détendre les vaisseaux sanguins rétrécis par les hormones de stress que sont l’adrénaline et la noradrénaline, les extraits testés dans cette étude étaient sans danger mais n’ont pas amélioré la tension sanguine ni les autres facteurs de risques cardiovasculaires, notent les auteurs. "Bien qu’un dosage ou une formulation différents pourraient peut-être produire des résultats différents, nos résultats vont à l’encontre d’une recommandation de l’extrait d’écorce de pin pour tenter d’améliorer les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires" concluent-ils.


Références et notes :

[1] No Beneficial Effects of Pine Bark Extract on Cardiovascular Disease Risk Factors. Arch Intern Med. 2010 ;170[17]:1541-1547

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |