Accueil du site > Suppléments > Pas d’effet du sélénium sur les risques de cancer

Pas d’effet du sélénium sur les risques de cancer

Le 11 mai 2011

Bien que de nombreuses personnes croient que le fait de prendre du sélénium peut réduire le risque d’avoir un cancer, une revue systématique de Cochrane [1] sur des études randomisées et contrôlées n’a trouvé aucun effet protecteur contre les cancers de la peau ni de la prostate. En outre, il y a quelques indications montrant que prendre du sélénium sur une longue période de temps pourrait avoir des effets toxiques.

Ces conclusions proviennent d’une analyse de la littérature médicale par les chercheurs qui ont analysé toutes les études sur les effets de la consommation de suppléments de sélénium, et les études d’observation sur la consommation de sélénium. Les chercheurs ont trouvé 49 études d’observation et six essais randomisés et contrôlés.

L’analyse des données tirées des études d’observation apportait quelques indications selon lesquelles les individus pourraient être marginalement protégés contre le cancer s’ils avaient une consommation plus élevée de sélénium que ceux qui en consommaient moins, et cet effet était légèrement plus important pour les hommes que pour les femmes. "Ces conclusions ont des limitations parce que les données provenaient d’une large variété d’études, et il est difficile de résumer leurs résultats" dit le chercheur principal, le Dr Gabriele Dennert, qui a coordonné les travaux d’une équipe internationale de chercheurs.

Quand l’équipe de chercheurs a regardé les études plus rigoureusement réalisées, celles qui sont randomisées et contrôlées, tous les signes des bénéfices ont disparu. "En fait, les résultats du Prevention of Cancer Trial (étude sur la prévention du cancer) et du Selenium & Vitamin E Cancer Prevention Trial (étude sur la prévention du cancer avec le sélénium et la vitamine E) font ressortir de possibles inquiétudes à propos des effets potentiellement dangereux d’une consommation de suppléments de sélénium à long terme" dit Dennert.

Les chercheurs pensent qu’il y a besoin de plus de recherches sur les effets du sélénium sur le cancer du foie, et pensent que cela vaudrait la peine d’étudier les possibles différences entre les sexes qui semblent apparaitre dans les études non contrôlées.

"Cependant, nous pourrions ne trouver aucune preuve pour recommander une prise régulière de suppléments de sélénium dans le but de prévenir le cancer chez les gens, qu’ils aient ou non déjà assez de sélénium" dit Dennert.


Références et notes :

[1] Selenium for preventing cancer. G. Dennert, M. Zwahlen, M. Brinkman, M. Vinceti, M. Zeegers, M. Horneber, The Cochrane Collaboration.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |