Accueil du site > Suppléments > Pas d’effets du Ginkgo biloba sur la démence sénile

Pas d’effets du Ginkgo biloba sur la démence sénile

Le 29 novembre 2008

Bien que souvent affiché comme produit permettant d’améliorer la mémoire et la conscience, l’herbe médicinale Ginkgo biloba ne retarde ni n’écarte le déclin cognitif, ni ne prévient la sénilité et la maladie d’Alzheimer. C’est ce qu’a publié le Journal of the American Medical Association (JAMA) [1].

Dans l’étude pour l’Evaluation du Ginkgo pour la Mémoire (GEM), l’utilisation de la plante était associée à des risques de démence plus élevés et à la maladie d’Alzheimer, mais les associations n’étaient pas statistiquement significatives.

"Le Ginkgo biloba est beaucoup utilisé pour ses effets potentiels sur la mémoire et la cognition" dit le Dr. Steven DeKosky, de l’Université de l’Ecole de Médecine de Virginie. Cependant, "à ce jour, les études cliniques correctes ayant testé les effets du Ginkgo biloba sur la démence font défaut."

Dans l’étude GEM, 2587 personnes âgées (de 75 ans et plus) avec un niveau de conscience normale, et 482 atteints de troubles cognitifs, ont été tirés au sort pour recevoir tous les jours, une double dose d’extrait de Ginkgo biloba (120 milligrammes) ou un placebo.

Les chercheurs n’ont trouvé aucune différence statistique dans les taux de démence ou de maladie d’Alzheimer entre les deux groupes. 277 sujets ayant pris le Ginkgo et 246 sujets ayant pris le placébo ont développé une sénilité pendant la durée de l’étude, d’une durée médiane de 6 années.

Comparé à un placebo, l’utilisation du Ginkgo a été associée à une faible augmentation du risque de démence et de la maladie d’Alzheimer.

Il n’y avait pas non plus de preuves que l’utilisation du Ginkgo réduisait la progression de la sénilité chez les sujets déjà atteints de déficit cognitif léger.

Cette étude, écrit le Dr Lon Schneider, "ajoute au corps de données déjà existant que l’extrait de Ginkgo biloba, tel qu’utilisé habituellement, n’empêche pas la sénilité ni la maladie d’Alzheimer. Les utilisateurs de cet extrait ne devraient pas en attendre une aide quelconque."

En outre, le Dr Schneider rappelle les effets secondaires potentiels du Ginkgo biloba, comme les attaques ou des "mini-attaques", illustrant pourquoi il est "intenable de recommander un produit ou un complément alimentaire en l’absence de preuves d’efficacité simplement parce qu’il pourrait aider et semble au premier abord sans danger."


Références et notes :

[1] Ginkgo biloba for Prevention of Dementia. JAMA. 2008 ;300(19):2253-2262.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |