Accueil du site > Science > Pas d’efficacité démontrée de la manipulation de la colonne vertébrale contre (...)

Pas d’efficacité démontrée de la manipulation de la colonne vertébrale contre la lombalgie

Le 22 septembre 2012

Le fait de manipuler ou "ajuster" la colonne vertébrale est une façon populaire de traiter les maux de dos occasionnels ou les lombalgies, intervention qui est même remboursée par certaines assurances santé. Cependant, une revue de la Cochrane Library [1] n’a trouvé aucune preuve que cette pratique est plus efficace que les autres thérapies.

Selon l’Institut National de la Santé, la lombalgie affecte jusqu’à huit personnes sur dix, et est fréquemment causée par une blessure ou une mobilisation excessive du dos. La manipulation de la colonne vertébrale, technique utilisée par les chiropracteurs, les ostéopathes, les naturopathes et autres kinésithérapeutes ou médecins, est utilisée pour améliorer l’amplitude de mouvement des articulations de la colonne.

"La manipulation de la colonne vertébrale est une intervention pratiquée partout et très souvent ; cependant son efficacité contre les lombalgies est très controversée" dit le chercheur Sidney Rubinstein.

Les enquêteurs ont étudié les résultats de 20 études randomisées et contrôlées représentant 2674 participants avec des maux de dos et lombalgie depuis moins de six mois. Les scientifiques ont conclu que la manipulation de la colonne vertébrale ne réduisait pas la douleur, ni n’accélérait la récupération que d’autres traitements comme le sport, l’utilisation de médicament antidouleurs non stéroïdiens ou des séances de kiné.

Étonnement, l’analyse n’a aussi pas trouvé de preuves pour suggérer que la manipulation de la colonne vertébrale était plus efficace que des thérapies dont on sait qu’elles ne sont pas efficaces. "Ce dernier résultat voudrait dire qu’il faut plus de recherches" dit le Dr Rubinstein. Si la manipulation de la colonne vertébrale est seulement aussi efficace que les autres interventions reconnues, elle serait meilleure que les thérapies inefficaces comme les ultrasons ou la thérapie par la chaleur.

"De telles analyses pourraient être source de confusion, parce qu’elles ne comparent pas des pommes avec des pommes" dit Mitchell Freedman, de l’Université de Philadelphie. "D’abord, il y a différentes sortes de manipulation, certaines sont plus agressives que d’autres, et certaines se limitent à des étirements. De même, alors que la manipulation de la colonne vertébrale n’est pas utile dans toutes les circonstances, elle peut l’être dans certaines. Il faut analyser tout le spectre des différentes interventions".

Un autre facteur qui complique tout est la nature même du mal de dos. Si on la définit comme ayant une durée de six semaines ou moins, cette douleur a tendance à disparaître toute seule dans presque 90% des cas. "Les études favorisent le recours à la manipulation dans le cadre de la douleur chronique subaiguë qui est différente de la douleur aigue" dit le chercheur.


Références et notes :

[1] Sidney Rubinstein, Caroline Terwee, Willem Assendelft, Michiel de Boer, Maurits van Tulder. Spinal manipulative therapy for acute low-back pain. Cochrane Database of Systematic Reviews, 2012, Issue 9. Art. No. : CD008880 DOI : 10.1002/14651858.CD008880.pub2

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2018 - Charlatans.info |