Accueil du site > Science > Pas de relations entre le thé vert et le cancer du sein

Pas de relations entre le thé vert et le cancer du sein

Le 28 octobre 2010

Le thé vert ne protège pas contre le cancer du sein. Une étude sur des données issues de 54000 femmes environ, et publiée dans le journal Breast Cancer Research [1] n’a trouvé aucune association entre le fait de boire du thé vert et le risque d’avoir un cancer du sein.

Motoki Iwasaki, du Centre National contre le Cancer de Tokyo, a travaillé avec une équipe de chercheurs pour réaliser cette étude. Il déclare : "bien que des études in vitro et sur des animaux aient laissé entendre que le thé vert pouvait avoir des effets protecteurs contre le cancer du sein, les résultats de cette étude sur des êtres humains sont non concluants.

Notre étude de cohorte de population à grande échelle est l’une des premières à avoir inclus différentes habitudes de consommation de thé, qui va des femmes qui boivent moins d’une tasse de thé vert par semaine à celles qui en boivent 10 ou plus par jour. Nous n’avons découvert aucune association entre la consommation de thé vert et une réduction du risque de cancer du sein."

La consommation de thé vert a été évaluée auprès des participants par un questionnaire au début de l’étude, puis de nouveau cinq ans plus tard. L’incidence des cancers a été évaluée par les notifications provenant des principaux hôpitaux locaux de la région de l’étude, et une relation avec les registres des cancers. Environ 12% des femmes buvaient moins d’une tasse de thé vert par semaine, tandis que 27% en buvaient 5 tasses ou plus par jour.

Évoquant l’enquête, Iwasaki déclare : "l’autre force de la présente étude est sa méthodologie, dans laquelle l’information a été collectée avant le diagnostic postérieur de cancer du sein, évitant de ce fait de tomber dans un biais inhérent aux études épidémiologiques de cas. Le fait de boire du thé vert sous forme de boisson est peu susceptible de réduire le risque de cancer du sein, et ce quelque-soit le type de thé vert utilisé et le nombre de tasses."


Références et notes :

[1] Green tea drinking and subsequent risk of breast cancer in a population-based cohort of Japanese women. M. Iwasaki, M. Inoue, S. Sasazuki, N. Sawada, T. Yamaji, T. Shimazu, W. Willett, S. Tsugane, Breast Cancer Research.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |