Accueil du site > Nouvelles > Pourquoi les consommateurs se tournent vers les thérapies alternatives (...)

Pourquoi les consommateurs se tournent vers les thérapies alternatives ?

Le 18 novembre 2009

Les "remèdes" alternatifs représentent une part importante sur le marché du bien-être et de la santé. Une étude du Journal of Consumer Research [1] a exploré comment les consommateurs faisaient leur choix entre les différents remèdes proposés.

"Les exemples du large choix de remèdes et panacées disponibles pour les consommateurs comprennent des médicaments, des compléments alimentaires, de l’acupuncture, des massages, l’Ayurveda et la médecine traditionnelle chinoise (pour en reprendre quelques-uns). Un tel pluralisme médical est commun aux pays développés ou ceux en voie de développement, et cela pose les questions : comment les consommateurs font-ils leur choix entre tous ces remèdes, et quelles sont les conséquences pour la santé ?" notent les auteurs de l’étude.

Les auteurs utilisent "des théories profanes de la médecine" pour expliquer comment les consommateurs font leurs choix entre la médecine occidentale et ses contreparties orientales, comme la médecine traditionnelle chinoise ou la médecine ayurvédique.

"La médecine occidentale est principalement concernée par l’aspect matériel du corps humain et considère tous les phénomènes médicaux comme des séquences de cause à effets, en se basant sur les études scientifiques et la recherche médicale qui cherchent des preuves empiriques de tous les phénomènes" écrivent les auteurs. "D’un autre côté, la médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique favorisent une approche holistique, considèrent l’esprit et le corps comme un système global, et font confiance dans des outils et méthodes de traitement inductifs."

A partir d’une série d’expériences et d’enquêtes aux Etats-Unis, en Chine et en Inde, les auteurs ont trouvé que les consommateurs préféraient la médecine traditionnelle chinoise (à la médecine scientifique occidentale) quand la cause d’une maladie restait incertaine (diagnostic incertain), parce que la médecine holistique tolère mieux l’incertitude que la médecine occidentale. De la même manière, les consommateurs préfèrent la médecine chinoise à cause des croyances populaires selon lesquelles celle-ci offrirait une guérison fondamentale (contre un soulagement des symptômes en médecine scientifique).

"Ces résultats s’ajoutent au débat croissant sur la régulation du marketing et la vente des produits de santé et thérapies, le rôle de la publicité directe et les efforts marketing pour faire la promotion d’un style de vie sain" concluent les auteurs.

- Médecines alternatives : le guide critique. Collectif.


Références et notes :

[1] Lay Theories of Medicine and a Healthy Lifestyle. Journal of Consumer Research Juin 2010. Wenbo Wang, Hean Tat Keh, Lisa Bolton.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2019 - Charlatans.info |