Accueil du site > Coup de gueule > Power balance : bracelet énergétique miracle ou arnaque ?

Power balance : bracelet énergétique miracle ou arnaque ?

Le 26 octobre 2010

Vous en avez certainement déjà vu sur le poignet d’un de vos amis ou ailleurs, ces bracelets en plastique munis d’un hologramme du type d’une petite carte. Ils sont partout en ce moment. Mais à quoi servent-ils donc ?

Il parait que le fait de porter ce morceau de plastique autour du poignet stimulerait formidablement votre force, votre équilibre et votre souplesse. Le secret viendrait d’un hologramme qui est collé dessus. Personne ne savait qu’un hologramme avait ces pouvoirs magiques !

Voici un condensé des déclarations faites à propos de ce que ces bracelets font, ou sont supposés produire, et comment ça se passe :

1 - Votre corps a un champ énergétique.

2 - Power Balance a déterminé quelle devrait être sa fréquence optimale.

3 - Un hologramme est imprimé sur du polyéthylène et incrusté avec cette fréquence.

4 - Le fait de porter cet hologramme dans le champ énergétique de votre corps règlera celui-ci à la même fréquence.

5 - Ce "réglage" de votre champ énergétique améliorerait votre équilibre, votre force et souplesse jusqu’à cinq fois mieux.

N’est-ce pas un produit formidable ?

Le plus formidable c’est que la science a même été incapable de le découvrir, et plus étonnant encore, cette extraordinaire découverte en médecine et en physique est le fruit d’un couple de surfers d’une vingtaine d’années qui ne comprennent goutte à la science. Deux frères, Troy et Josh Rodarmel, ont créé Power Balance et affirment qu’ils ont fait leur formidable découverte simplement parce que leur famille est adepte des thérapies alternatives. Mais surtout qu’à 35/40 euros le bout de plastique, les comptes sont vite faits !

Étant donné que leur trouvaille est si extraordinaire, chaque prémisse les conduisant à leur conclusion se doit d’être analysée avant d’ouvrir son porte-monnaie :

Votre corps a un champ énergétique : Personne à ce jour n’a été en mesure de détecter ce prétendu champ énergétique dont tant de thérapeutes "énergéticiens" nous rebattent les oreilles. Personne n’est capable de produire une description du type d’énergie dont il s’agit non plus, ni pourquoi elle existerait et quelles propriétés elle pourrait avoir.

Power Balance a déterminé quelle devrait être la fréquence optimale : il est pour le moins formidable de mesurer la "fréquence" d’un "champ énergétique" qui ne peut pas être détecté ni mesuré. Si les frères Rodarmel l’ont fait, ils n’ont pas su expliquer comment, ni décrit les propriétés de ce champ. S’ils l’avaient fait, ils auraient sans doute décroché le Nobel.

Un des distributeurs du produit a déclaré que cette fréquence était de 7,83 Hertz. Il ne l’a pas entièrement découvert car ce nombre est celui des fréquences de résonance de Schumann. Ce sont les résonances des champs électromagnétiques basse fréquence du champ magnétique terrestre, causés par les décharges électriques. Elles n’ont rien à voir avec la biologie humaine, ni la force ni l’équilibre. Cela fait déjà longtemps que les adeptes New Age ont pris possession de ce chiffre pour leur Terre Mère, ainsi il n’a pas été difficile pour Power balance de le récupérer. Ce qui pose aussi la question : si la Terre Mère a déjà cette fréquence qui nous entoure et nous pénètre constamment, quelle est l’utilité de ce bracelet en plastique ?

Un hologramme est imprimé sur polyéthylène et incrusté avec cette fréquence : incruster un hologramme avec une "fréquence" ne veut strictement rien dire scientifiquement ni physiquement. Chaque objet a une fréquence de résonnance, ce qui explique le petit son qu’il fait quand vous tapez dessus. Imprimer un hologramme dessus n’a aucun effet sur quoi que ce soit.

En outre, 7,83 Hertz est une fréquence extrêmement basse, bien en-dessous du seuil de ce qui est audible. Un objet qui résonne à seulement 7,83 Hertz devra être beaucoup plus grand, bien plus grand que votre tambour de la grosse caisse. Une petite pièce de polyéthylène est beaucoup trop petite pour résonner à 7,83 Hertz.

Le fait de porter cet hologramme dans le champ énergétique de votre corps règlera celui-ci à la même fréquence : nous avons de nouveau affaire à des déclarations qui n’ont aucun sens. Ces affirmations sont tellement absurdes, d’un point de vue technologique, qu’on ne peut rien en dire.

Mais c’est justement l’ignorance de la population dans le domaine des fréquences, des ondes et de la physique en général, qui fait passer un discours pseudoscientifique pour intelligent.

Ce "réglage" de votre champ énergétique améliorerait votre équilibre, votre force et souplesse jusqu’à cinq fois mieux : sauf si le vendeur lui-même ne sait pas si vous portez le fameux bracelet ou non, ou s’il s’agit d’un faux bracelet ou non. Un test en aveugle a montré qu’un vendeur Power Balance était incapable de le déterminer.

La démonstration qu’ils utilisent, notamment dans les marchés ou sur les foires, pour prouver qu’il marche est un vieux truc de magicien utilisé en kinésiologie appliquée ou par les vendeurs Nikken.

Avec quelques trucs très subtils, le vendeur est capable de tromper sa victime en lui faisant croire qu’il a plus ou moins de force. Power Balance n’a même pas modifié le nom de ce truc, en supposant sans doute que les consommateurs sont trop stupides pour aller jeter un œil sur internet pour voir comment ça se passe. Les "bracelets équilibre" sont vendus sur la force de cette illusion dont on peut voir ici une vidéo à comparer à celle de Power Balance.

Bref, si vous pensiez dépenser 35 à 50 euros pour un de ces bracelets en plastique, considérez que vous venez d’économiser de l’argent. Car ce bloggeur a trouvé que des fabricants chinois font exactement le même produit pour 85 centimes. A des niveaux de volumes comme ceux de Power Balance, on peut parier qu’ils les achètent même à 30 centimes. Mais à 30 centimes, un attrape-nigaud n’aurait plus aucun effet, théorie de l’engagement oblige.

Enfin, le plus amusant pour terminer, le site internet de Power Balance a un lien en bas pour rapporter toute contrefaçon ! Cocasse n’est-il pas ?

- Petit traité de l’imposture scientifique. Aleksandra Kroh.
- L’imposture scientifique en dix leçons. Michel de Pracontal.


Références et notes :

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2018 - Charlatans.info |