Accueil du site > Nouvelles > Un nouveau coup dur pour l’homéopathie

Un nouveau coup dur pour l’homéopathie

Le 12 mars 2015

Le Conseil de la Recherche Médicale Australien (MRC) et la Sécurité Sociale en Australie (NH) a réalisé la plus importante évaluation de l’homéopathie, à la fois rigoureuse et indépendante, dans toute l’histoire de la pratique. Leur compte-rendu final a été publié [1], et il conclut qu’il n’existe aucun fondement scientifique à l’homéopathie, et qu’il n’y a aucune preuve qui soit de qualité qui ait démontré son efficacité.

Les conclusions de ce compte-rendu sont identiques à celles du compte-rendu déjà publié par le gouvernement britannique en 2010 [2] au sujet de l’homéopathie.

Ce compte-rendu Australien dit en substance que l’homéopathie ne devrait pas être utilisée pour traiter des conditions médicales qui sont chroniques, graves ou qui peuvent devenir graves. Les individus qui choisissent l’homéopathie comme moyen de traitement peuvent mettre leur santé en danger s’ils rejettent ou retardent les traitements pour lesquels il existe des preuves solides de leur efficacité et sécurité.

Les personnes qui se demandent si elles doivent prendre de l’homéopathie devraient au préalable prendre conseils auprès de professionnels de la santé reconnus et diplômés. Ceux qui utilisent l’homéopathie devraient en faire part à leur médecin et devraient continuer à prendre leurs traitements prescrits.

Le Professeur Warwick Anderson, qui est le Président du Conseil, explique que tous les traitements médicaux et toutes les interventions médicales doivent être soutenus par des éléments de preuve fiables. Les analyses du Conseil de la Recherche Médicale et de la Sécurité Sociale Australiens montrent qu’il n’y pas de preuve de bonne qualité pour soutenir l’affirmation selon laquelle l’homéopathie fait mieux qu’un placebo.

Le rapport ne fait que confirmer ce que de nombreux experts scientifiques et de la santé publique répètent depuis 200 ans : que non seulement l’homéopathie ne marche pas, mais que si elle marchait, les domaines de la chimie, de la physique et de la physiologie seraient complètement à revoir et ne pourraient pas marcher.

"Pour le dire brièvement, la promotion continue de l’homéopathie ressemble surtout à de la publicité mensongère dont l’objectif est d’attraper des naïfs," dit le Professeur John Dwyer, Président des Amis de la Science en Médecine, un groupe indépendant de recherche de preuves de qualité en santé. "C’est même pire que ça, car en tant que thérapie placebo, le danger pourrait provenir du remplacement d’une thérapie efficace par l’homéopathie, comme ceux qui croient que l’homéopathie va les protéger et protéger leurs enfants des infections sérieuses," ajoute-t-il.

Leur rapport met l’accent sur le fait que les gens qui choisissent l’homéopathie peuvent mettre leur santé en danger si en même temps ils rejettent ou retardent des traitements pour lesquels il existe des preuves solides et fiables de leur efficacité et de leur sécurité.

"Avec tant de pression sur les comptes de la Sécurité Sociale, le gouvernement doit cesser de rembourser des thérapies alternatives non prouvées comme l’homéopathie, et ne plus encourager ni subventionner les ’formations’ sur l’homéopathie," dit le Professeur Rob Morrison. "Le gouvernement ne doit plus non plus subventionner les pratiques reposant sur des pratiques pseudoscientifiques de ce genre." Des économies sont certainement à faire sur les deniers publics de ce côté-là.

Le Professeur Alastair MacLennan ajoute qu’il n’est pas professionnel et qu’il n’est pas éthique que les pharmacies, dont le conseil est censé être fondé sur des éléments de preuves scientifiques et médicaux, recommandent et vendent des produits homéopathiques. Ces produits devraient sortir des pharmacies et se limiter aux commerces de détail non médicaux.


Références et notes :

[1] NHMRC Statement on Homeopathy and NHMRC Information Paper - Evidence on the effectiveness of homeopathy for treating health conditions.

[2] Science and Technology Committee - Fourth Report . Evidence Check 2 : Homeopathy. Science and Technology Committee Publications.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2016 - Charlatans.info |