Accueil du site > Psychologie > Voir Jésus dans un toast est parfaitement normal !

Voir Jésus dans un toast est parfaitement normal !

Le 9 mai 2014

D’après une étude de chercheurs de l’Université de Toronto [1], les gens qui déclarent "voir Jésus sur un toast" ne devraient pas être la risée des autres. Les chercheurs ont découvert que le phénomène connu sous le nom de "pareidolie des visages", où les spectateurs affirment voir des images de Jésus, de la Vierge Marie ou d’Elvis Presley dans des objets comme des toasts, sur le Suaire de Turin, sur un mur et dans les nuages, est tout à fait normal et a des explications physiques.

"La plupart des gens pense que vous devez être mentalement dérangé pour voir ce genre d’images, ainsi les individus qui rapportent ce phénomène sont souvent tournés en ridicule" explique le Professeur Kang Lee de l’Université de Toronto. "Mais les résultats de nos recherches montrent qu’il est fréquent pour les gens de voir des caractéristiques inexistantes, parce que les cerveaux des êtres humains sont câblés pour reconnaitre les visages, ainsi même s’il n’y a qu’une simple suggestion de caractéristiques faciales, le cerveau les interprète automatiquement comme s’il s’agissait d’un visage" explique Lee.

Bien que ce phénomène soit connu depuis des siècles, on en sait peu sur les mécanismes neuraux sous-jacents qui les provoquent. Dans leur étude, les chercheurs ont étudié différents scanners de cerveaux et de réactions comportementales d’individus qui regardaient des visages et des lettres de différentes formes. Ils ont découvert que la pareidolie faciale n’est pas due à une anomalie cérébrale ni à l’imagination, mais qu’elle est causée par le travail combiné du cortex frontal qui permet de générer des attentes et qui envoie des signaux au cortex visuel postérieur pour augmenter l’interprétation des stimuli provenant du monde extérieur.

Les chercheurs ont aussi découvert que les gens pouvaient être conduits à voir différentes images, comme des visages, des mots ou des lettres, selon ce qu’ils s’attendent à voir, ce qui en retour active des parties spécifiques du cerveau qui traitent de telles images. Le fait de voir "Jésus dans un toast" reflète le fonctionnement normal de notre cerveau et le rôle actif que joue le cortex frontal dans la perception visuelle. À la place de la phrase "voir c’est croire", cette étude montre plutôt que "croire c’est voir".


Références et notes :

[1] Seeing Jesus in toast : Neural and behavioral correlates of face pareidolia. Jiangang Liu, Jun Li, Lu Feng, Ling Li, Jie Tian, Kang Lee. Cortex, 2014 ; 53 : 60 DOI : 10.1016/j.cortex.2014.01.013.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

| | | Fil RSS | Contacts | Plan du Site | © 2018 - Charlatans.info |