Devenir riche grâce
au système pyramidal

Un vieux mythe

Lettre de Gerard Nederpel & Tineke Verton
adressée aux distributeurs Nikken
en Hollande. Août 2004

Après avoir mûrement réfléchi, Tineke et moi avons décidé de mettre fin à nos activités chez Nikken. Notre décision en soi n'a rien d'extraordinaire. Des centaines, sinon des milliers, de gens avant nous ont abandonné leur activité chez Nikken depuis que cette société a commencé ses activités en Hollande en 1997. Par contre, ce qui n'est pas si habituel est le fait que nous ayons décidé de coucher notre histoire sur papier afin de la partager avec d'autres. Nous ne l'avons pas fait par dépit ni découragés, mais bien pour que d'autres puissent bénéficier de note expérience.

Nous avons découvert que la promesse stipulant que l'on peut devenir indépendant financièrement en vendant des produits Nikken n'est rien d'autre qu'un mythe. 99,3% des distributeurs Nikken qui ne réussissent pas financièrement aujourd'hui (ou qui n'ont pas réussit à en vivre dans le passé) seront capables de constater que leur échec ne venait pas d'eux mais du système marketing Nikken. Nous pouvons montrer que les chances de gagner "raisonnablement" sa vie avec Nikken se situent à moins d'un pourcent (1%).


Notre histoire personnelle

Tineke est la maman de trois étudiants de 16, 19 et 21 ans. Elle est devenue distributrice Nikken en 2001. Après plusieurs réussites, elle atteignit le rang d'Argent en novembre 2002. Gérard a été Directeur d'une grande compagnie navale de Londres pendant 20 ans. Il est devenu distributeur Nikken à la fin de l'année 2002.

Nous nous rencontrons en février 2003 d'une façon merveilleuse. Quand nous découvrons que nous sommes tous les deux distributeurs Nikken nous percevons ceci comme un signe. A cette époque, Nikken devint notre passion commune, et nous avons essayé de développer notre business avec beaucoup d'enthousiasme. Après un an et demi de dur travail nous avons commencé à nous demander pourquoi nous n'y arrivions pas. Étions-nous à ce point incompétents ? En même temps, nous étions aussi fort étonnés par les si nombreux échecs des autres distributeurs. Nous décidions alors de comprendre pourquoi.


A la recherche de la cause

Les nombreux livres écrits sur le sujet du système de ventes pyramidales indiquent tous que le plus gros problème de ce genre de système est la constante attrition des gens. Il apparaît que de nombreuses personnes qui ont rejoint ces systèmes de vente pyramidale arrêtent peu de temps après. Nous nous demandions quelle était la cause de ces abandons. Nous ne pouvions pas accepter l'explication selon laquelle les milliers de distributeurs Nikken qui ont cessé leur activité ces 8 dernières années en Angleterre, et dans les autres pays Européens, l'avaient fait par manque de talent.

En face de cela la vente de produits de bonne qualité générale et le développement d'une organisation marketing ne semble pas être trop difficile. N'importe qui avec un peu d'enthousiasme et de persévérance doit être capable de le faire. Pourquoi y a-t-il donc si peu de distributeurs capables de gagner raisonnablement leur vie ?

Tous les auteurs ayant écrit sur les ventes pyramidales sont unanimes dans leur opinion selon laquelle si un distributeur échoue, ceci est purement dû à leur manque de vision et de persévérance. Nous ne croyons pas que ce point de vue soit le bon et nous avons une explication totalement différente. Nous supposons que l'absence de réussite ne vient pas des gens, mais plutôt du système marketing. Si cette hypothèse était correcte, quelle était la raison précise des échecs ? Nous nous sommes penchés sur les méthodes marketing de Nikken de façon très critique. Après quelque temps, certaines choses devinrent plus claires.

Nous en sommes venus aux conclusions suivantes :

1 - Nikken ne s'intéresse pas lui-même aux ventes mais est surtout intéressé par le recrutement de vendeurs
2 - Les clients sont principalement les distributeurs eux-mêmes
3 - Les produits Nikken ne sont pas officiellement agréés et sont donc très chers. Cette combinaison signifie que les produits sont très difficiles à vendre à des consommateurs ordinaires.

Le recrutement

Il devenait de plus en plus clair que Nikken ne vend pas de produits, mais que leurs méthodes de marketing sont purement axées sur le recrutement de personnes. La raison à cela nous est devenue claire.

Les personnes qui rejoignent le club comme membre peuvent être bien plus facilement influencées. Nikken est alors dans une position leur permettant de donner aux membres distributeurs leur "grande vision". Comment ils veulent améliorer le monde, comment ils désirent se développer dans 100 pays d'ici 2010 et veulent créer 10 000 millionnaires.

Le marketing de Nikken repose plutôt sur leurs "5 piliers de la santé". "Un corps en bonne santé", "un esprit en bonne santé", une famille en bonne santé", "une société en bonne santé" et des "finances en bonne santé". Les histoires sous-jacentes à chaque pilier sont si convaincantes qu'elles convaincraient presque tout le monde. Dans la rubrique "des finances saines", l'opportunité de faire des affaires est présentée comme le pilier le plus important.


La méthode

Quand quelqu'un est intéressé par l'opportunité de faire de l'argent et signe afin de devenir distributeur, un scénario bien huilé se met en branle.

Le signataire est encouragé, de préférence dans les 48 heures qui suivent, de faire une liste de 100 noms de membres de sa famille, amis et connaissances. Sous la direction de son parrain, ces personnes sont alors approchées pour un rendez-vous. Cette réunion est conduite sous la méthode dite "ABC" avec le parrain comme animateur. De cette manière tout ce qui est possible de faire est tenté dans le but de convaincre le client potentiel de soit acheter quelque chose, soit de le persuader de revenir à la prochaine "réunion d'opportunité" ou (bien entendu) de devenir distributeur lui-même.

Par la suite, le nouveau distributeur est encouragé à atteindre le rang Silver (Argent) le plus tôt possible en organisant une série de "Clubs 21". Un "Club 21" signifie que 21 personnes différentes devront, dans une période d'une semaine, avoir été approchées pour apprendre l'histoire de Nikken et recevoir un massage magnétique gratuit. Chacune de ces réunions doit durer au minimum une heure. Le but est de un chiffre d'affaires de 5000 euros. Échouer à cette épreuve signifie passer à côté d'une récompense financière et ne jamais avoir aucune reconnaissance officielle.


Des investissements obligatoires

Dans le but d'obtenir le rang Silver, un distributeur doit faire un chiffre d'affaires de 20 000 euros en un mois. Il est aussi autorisé à le réaliser en 4 mois, mais alors le montant du chiffre d'affaire devra atteindre 25 000 euros. Mis à part cela, un distributeur doit recruter au minimum trois personnes, chacune de ces personnes devra acheter des produits pour au moins 1500 euros. Il est même forcé de suivre la formation personnelle de deux jours "être humains plus" et il faut acheter le Pack Demo et le Pack Carrière. Et finalement il faut s'engager à se rendre acquéreur des produits de santé pour une période fixe de 12 mois. En additionnant tout cela, l'investissement obligatoire s'élève à environ 3200 euros. Mais il ne s'arrête pas là. Les distributeurs sont soumis à une pression pour acheter des produits supplémentaires "dans le but d'acquérir de l'expérience". Ceci signifie que la plupart des gens investissent au moins 5000 euros sur leurs propres deniers.

Le fait d'avoir atteint le niveau Argent est présenté comme quelque chose de très spécial. La vérité c'est que les gens ont travaillé très dur pendant parfois de longues journées et de longs week-end pour très peu de revenus. Nous sommes certains que la plupart des niveaux Argent investissent plus d'argent dans l'achat des produits qu'ils en gagnent dans les profits et les ventes, ou dans les commissions et bonus.


Pour aller plus loin :
- Histoires parallèles de la médecine. Des Fleurs de Bach à l'ostéopathie Thomas Sandoz.
- Les charlatans de la santé, Jean-Marie ABGRALL.
- Le New Age. Renaud MARHIC.
- Le mystère du placebo. Patrick Lemoine.

A lire aussi :
- La magnétothérapie.
- Magnétothérapie (bis).
- La tasse magnétique.
- Le procès Nikken.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :