A la recherche du Psi...
Astrologues, voyants, prophètes, gourous

"Si tu téléphones à une voyante et qu'elle ne décroche pas AVANT que ça sonne, raccroche." Pierre Légaré

S'il existait quelque chose qui permette à des voyants, clairvoyants, astrologues, numérologues et autres charlatans de prédire le futur, ou à d'autres de parler aux morts afin d'en tirer les événements à venir, s'il y avait une "conscience" universelle nous venant du futur, alors n'importe qui, ayant une sensibilité spéciale, aurait sans doute pu prédire la survenue du raz de marée ayant fait 60.000 morts en Asie. Car après tout, l'émotion mondiale qu'a soulevée cette catastrophe naturelle a certainement dû laisser des traces dans la "conscience éthérique" comme aucune autre. Mais non, rien ...

Existe-t-il des preuves confirmant les déclarations de ceux qui disent avoir la capacité de contacter les morts, de vous parler de votre avenir ou simplement de prédire le futur ? Une observation soutenue, ou une étude sérieuse des myriades d'approches à travers les âges, sans se préoccuper de l'environnement culturel ni des modalités, indique clairement qu'aucune preuve de ce type n'existe. Il est d'ailleurs évident que si un peuple, une civilisation, une catégorie de gens ou une famille avait eu ce pouvoir extraordinaire de tout savoir avant tout le monde, de prévoir le futur et donc de l'anticiper, celui-ci (ou celle-ci) aurait eu un tel avantage sur le reste du monde, qu'il aurait crû et se serait tellement distingué du reste de la population que l'histoire s'en serait souvenu à jamais. Ajoutons à cela que ces capacités surnaturelles étant souvent revendiquées comme héréditaires, la lignée de ces êtres exceptionnels serait d'une puissance telle, que personne sur terre ne l'ignorerait, au vu de ses faits et gestes, de ces actes tout autant extraordinaires.

Bien entendu, il existe quelques "réussites" ponctuelles, conséquences du hasard, d'un coup de chance au regard des statistiques, grâce aux intuitions psychologiques ou aux expériences communes qui, en se combinant, permettent de faire croire à un phénomène de clairvoyance inhabituel. Cependant, dès que vous commencez à regarder d'un peu plus près les multiples facteurs impliqués, il devient rapidement clair que rien d'autre ne compose ces succès ponctuels que des facteurs aléatoires plus qu'attendus. L'adage général, et bien connu, est que des preuves exceptionnelles doivent être en mesure de confirmer ces événements tout aussi exceptionnels. La question qu'il est bon de se poser avant toutes choses est : "est-ce que ce que cette personne est en train de faire est si exceptionnel qu'il me faille abandonner tout ce que je sais de l'univers, et de son fonctionnement, afin de pouvoir l'expliquer" ?

Il y a de nombreuses pratiques, bien connues, et utilisées par tous les médium charlatans, quelque soit leur "sensibilité" (voyants, prophètes, gourous, astrologues occidental, chinois, indien, tarologues, numérologues, etc.). Les illusionnistes (et mentalistes) l'appellent le cold reading et connaissent parfaitement la technique, sans revendiquer quelque pouvoir surnaturel qui soit. Ajoutez à cela une bonne connaissance des stéréotypes de base et des expériences communes ("vous aviez un jouet préféré quand vous étiez petit", "vous aimeriez voyager dans le futur", "vous avez des problèmes d'argent", "vous pensez sans cesse à cet échec amoureux ") et vous pouvez en faire un condensé pour fournir une lecture, qui semble personnalisée, de n'importe quel inconnu.

Si quelqu'un demande à contacter une personne décédée, il est fort à parier que celui qui vient voir le medium est affecté, et on peut commencer avec un "vous avez perdu quelqu'un de très cher et d'important à vos yeux, un parent ou un ami proche". L'interlocuteur répondra abondamment en apportant l'information indispensable au medium : "Oui, ma mère" et il possible de partir de là pour aller un peu plus loin. C'est l'oeuvre des charlatans que de ce servir de ces techniques, ceux-là même qui n'auront aucun scrupule à pousser une veuve à aller vider son compte épargne, afin de donner l'énergie (fiduciaire) nécessaire au charlatan-voyant pour pouvoir entrer en contact avec son époux décédé, ou à entretenir dans l'illusion (numismate) une personne qui croit qu'il est possible de parler avec les esprits.

Un bon médium, voyant ou astrologue sera en mesure d'apporter de l'information (si on peut appeler ça comme ça) qui sera détaillée, surprenante et définitive. La plupart font des déclarations relativement générales qui peuvent être facilement et volontairement "retraduites", reformulées parce qu'ils ont senti une possible porte de sortie qu'ils auront eux-mêmes ouverte, et sélectionnent des événements récurrents afin d'augmenter la probabilité de tomber juste.

"Je sens que notre planète est sur le point de libérer cette tension sous différentes formes de catastrophes naturelles, mais je ne peux donner aucune localisation précise ni époque, mais cela aura lieu"

est le genre d'affirmation creuse qui peut faire mouche, car si un tremblement de terre a lieu au Japon ou en Turquie, une tempête dans le Pacifique ou un volcan en Italie, le charlatan-voyant revendiquera 100% de réussite. Quoi de plus simple quand on connaît la nature de l'écorce terrestre, celle des reliefs, sachant que la terre tremble toute l'année et qu'il en a toujours été ainsi ?

De façon générale, et c'est surtout flagrant dans les prédictions faites dans les almanachs modernes que sont les livres de prévisions des astrologues pour l'année à venir, les déclarations sont nombreuses et tous azimuts, très générales et assez imprécises, paraissent bien tournées et pourtant ne donnent rien de concret ni de mesurable. Tout ce qui pourrait être considéré comme une affirmation vaguement définitive sera agrémenté d'un "il se pourrait", "on peut penser" et "il est possible" pour se garder un échappatoire, pour se couvrir ou pour une éventuelle nouvelle interprétation.

"Il se peut qu'il y ait des événements climatiques inhabituels. Certains endroits pourraient vivre des changements brutaux. Des inondations sont à craindre dans le sud et l'ouest."

Les prédictions précises et utiles sont très difficiles à faire, comme toutes les prédictions en fait. Vous trouverez aussi des mediums qui donnent des instructions apaisantes, créant ainsi l'impression chez ceux qui les reçoivent d'avoir un contrôle très spécial sur leur vie, cela prend parfois une forme quasi religieuse ou mystique :

"il est très important d'aller dans le sens de l'énergie et de ne pas lutter contre" , "il ne faut pas négliger la prière et la méditation."

Qu'est-ce que vous voulez répondre à ça ? Il suffit de faire des déclarations dans un jargon sauce new-age, en y mélangeant un peu de gnose chrétienne, de mysticisme indien, une goutte d'encre de Chine et de bien mélanger le tout. A tous les coups on gagne, faisant passer " une hypallage pour une découverte, une métaphore pour une démonstration, un vomissement de mots pour un torrent de connaissances capitales, et soi-même pour un oracle" comme le dit Paul Valery, le client aura l'impression ferme d'assister à la révélation du siècle, tirée d'une sagesse profonde venant tout droit d'un âge d'or révolu, une initiation ésotérique dont le charlatan serait le médium obligé.

Ils font des tas de déclarations avec lesquelles vous serez d'accord, et ainsi serez conduit à acquiescer avec tout le reste si vous ne faites pas la part des choses. "L'astrologie était dans le temps intimement liée avec l'astronomie" , si on ne peut qu'accepter cette affirmation qui n'a rien d'exceptionnelle, il suffit d'ouvrir quelques livres d'histoire des sciences, la conclusion, subrepticement placée ensuite, ne s'impose pas et est complètement fausse "ce qui en fait une science au même titre que sa soeur astronomique" car il a été établi que l'astrologie n'avait rien de scientifique[1], mais bien tout d'une pseudoscience.

Les charlatans de la voyance ou de l'astrologie sont les spécialistes de ce type d'amalgames, mais n'hésitent pas aussi à abreuver leur public d'un nombre conséquent de prédictions. Ils sauront bien, le cas échéant, faire ressortir celles qui seront tombées justes (par hasard), compteront sur leur "renommée" médiatique pour se faire glorifier sur ces quelques cas rares, et savent bien que la masse des loupés sera tout simplement ignorée, mémoire sélective aidant ... sauf à ce que de méchants sceptiques les leur rappellent.


A lire :
- Astrologie, derrière les mots Laurent Puech.
- Sceptique ascendant sceptique Marco Belanger.
- Les charlatans du ciel A. Gillot-Petré.
- Devenez sorciers, devenez savants G.Charpak et H.Broch, Odile Jacob.
- Gourous, sorciers et savants. Henri Broch.
- Le paranormal Henri BROCH.
- Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens, J L BEAUVOIS, R-V JOULE.
- Tous manipulés, tous manipulateurs Jean Marie ABGRALL.
- 150 petites expériences de psychologie (pour mieux comprendre nos semblables) Serge Ciccotti.
- La parole manipulée Philippe Breton.

A visiter :
- Le cold reading.
- L'effet Barnum.
- Les corrélations illusoires.
- Les pouvoirs parallèles.
- Voyance en direct.
- L'astrologie.
- Votre véritable signe zodiacal.

Notes:
[1] C'est un des arguments préférés de notre astrologue nationale (qui réside en Suisse), Elisabeth Germaine Teissier, qui manie l'amalgame et l'argument d'autorité comme personne. En effet, face à chacun de ses contradicteurs qui l'accuse de charlatanisme ou son gagne-pain, l'astrologie, de pseudoscience, sa contre-attaque favorite est "Kepler (ou Newton c'est selon) qui était un grand savant et un grand astronome était astrologue et croyait en l'astrologie". Pourtant, Kepler croyait aussi que le soleil était le corps d'un esprit divin. Devons-nous en conclure que c'est vrai parce que Kepler le croyait ? Le soleil est-il vraiment le corps d'un esprit divin ou possède-t-il une âme comme Kepler le croyait ? Sachant en outre que Kepler pratiquait l'astrologie surtout pour gagner sa vie. Ce genre de raisonnement tend surtout à démontrer que les capacités de raisonnement et de déduction de ceux qui les émettent ont vite atteint leurs limites, et qu'il leur est impossible de faire la part des choses entre la connaissance objective et la croyance.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :